Derniers articles publiés

Les Français et l'ouverture du marché de l'énergie

Actualité 15.02.2008

TNS-SofresL'approfondissement de la politique énergétique européenne fait partie des priorités de la Présidence française de l'UE qui débutera au mois de juillet.

Un sondage TNS-Sofres montre que 50 % des Français savent que l'ouverture du marché de l'énergie, initiée par l'Union européenne, est effective depuis juillet 2007. En juin 2007, seuls 41 % des Français étaient au courant.

57 % des sondés estiment qu'il est "vraiment" ou "plutôt" facile de changer de fournisseur d'énergie, que ce soit pour le gaz ou l'électricité. En revanche, concernant la réversibilité des contrats de gaz et d'électricité "le doute demeure" : moins de la moitié des Français estiment que cela est possible, que se soit pour un contrat de gaz ou d'électricité, ou depuis un opérateur historique ou un nouveau fournisseur.

Cette ouverture du marché n'est pas bien perçue en termes de qualité de service et de tarification : 34 % des personnes interrogées estiment que la qualité du service va s'améliorer (32 % : rester la même ; 29 % : se dégrader) et 67 % d'entre elles estiment que les tarifs vont augmenter (16 % : rester stables ; 16 % : diminuer).

La notoriété des nouveaux fournisseurs d'électricité et de gaz reste à construire puisque, respectivement, 74 % et 86 % des Français ne sont pas capables de citer un autre opérateur d'électricité et de gaz qu'EDF ou GDF.

Enfin, 65 % des Français affirment vouloir rester clients de leurs fournisseurs d'énergie actuels, et 21 % d'entre eux ont déjà regardé les nouvelles offres sans les avoir adoptées pour autant.

Les Français et l'ouverture du marché de l'énergie

Cette étude a été réalisée par TNS-Sofres pour Conférences Les Echos, entre le 29 et le 30 janvier 2008, auprès d'un échantillon de 849 personnes représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus.