Derniers articles publiés

Les Européens 'tout schuss' aux JO de Vancouver

Actualité 01.03.2010

La 21e édition des Jeux Olympiques d'hiver, qui se sont déroulés du 12 au 28 février à Vancouver (Canada), s'est conclue hier par une victoire de la délégation américaine, qui a récolté 37 médailles dont 9 en or. On est bien loin des 100 médaille chinoises, dont 50 en or lors des JO de Pékin de 2008. Mais ces JO ne rassemblaient que 26 délégations, dont 15 européennes. L'Allemagne se classe d'ailleurs en 2ème position avec 30 médailles, et l'Union en cumule 108.

L'Union européenne, championne olympique ?

Parmi les 108 médailles d'or récoltées par les 15 Etats membres de l'UE présents à Vancouver, il convient de rappeler les performances de :

Giuliano Razzoli en slalom hommes (ski alpin) pour l'Italie

Justyna Kowalczyk en ski de fond pour la Pologne

L'équipe 'dames' en patinage de vitesse pour l'Allemagne

Nicolien Sauerbreij en surf des neiges pour les Pays-Bas

Bjorn Ferry en biathlon pour la Suède

Jason Lamy Chappuis en combiné nordique pour la France

Anastazia Kuzmina en biathlon pour la Slovaquie

Martina Sablikova en patinage de vitesse pour la République tchèque

Les frères Wolfgang en luge pour l'Autriche

Avec 31 médailles d'or, et 108 médailles au total, l'Union européenne décrocheraient la première place du classement général des Jeux Olympiques de Vancouver, loin devant les Etats-Unis et le Canada ... si on additionnait l'ensemble des médailles des 15 délégations européennes représentées !

Une hypothèse seulement puisque chaque Etat membre fonctionne avec son propre Comité national olympique (CNO).

Les jeux olympiques sont en effet gérés, depuis la première olympiade en 1896, par le Comité International Olympique. Divisé en CNO (205 au total dans le monde), il porte et diffuse les valeurs olympiques. Il est de plus le seul à définir et contrôler les règles de participation aux jeux.

Chaque CNO vérifie ainsi dans sa zone de compétence que les athlètes engagés pour les JO concourent bien pour leur nation d'origine.

Pour avoir une seule et même délégation, l'Union européenne devrait donc avoir un seul et même CNO. Cela signifierait que les nations individuelles soient effacées au profit d'une fédération d'Etats, voire de régions européennes.

La question s'est souvent posée lors des JO d'été puisque les 27 Etats membres sont représentés. Dans l'hypothèse d'une seule et même délégation européenne, l'Union aurait remporté les JO de Pékin en 2008, mais également ceux d'Athènes en 2004 ou ceux de Sydney en 2000.

Dans le contexte des JO d'hiver, la question se pose moins puisque l'ensemble des Etats membres ne sont pas représentés. Ainsi seules 15 délégations européennes étaient présentes à Vancouver. Pourtant cela suffirait à placer l'Europe en tête du classement général avec 108 médailles dont 31 en or.

Mais comment dès lors considérer qu'une délégation européenne puisse avoir 27 nationalités en été et seulement 15 en hiver ? Dans les deux cas, le nombre de médailles seraient cependant bien différent puisque cela ne fait aucun doute que le CIO limiterait de façon importante la participation des athlètes européens aux jeux olympiques.

La France au 4e rang européen des médaillés d'or

Au-delà du classement et de la supériorité quasi-historique dans ces jeux des Etats-Unis et du Canada, on peut noter une forte participation européenne avec 15 délégations sur 26. Et in bon classement des Etats membres.

Ainsi, l'Allemagne se classe deuxième au classement général avec 30 médailles dont 10 en or (soit plus que les Etats-Unis !), l'Autriche cinquième, la Suède et la France respectivement neuf et dixième.

Au classement européen, la France se place cependant quatrième,, avec 11 médailles dont deux en or, derrière l'Allemagne donc, l'Autrice et la Suède. Se suivent ensuite les Pays-Bas, La République tchèque, la Pologne et l'Italie.


Lanterne rouge du classement européen des médailles, l'Estonie, qui, avec une seule médaille d'argent, se classe avant-dernière du classement général. Juste avant elle, à la 24ème place, on retrouve le Royaume-Uni qui rentre au pays avec une seule médaille ... mais en or !

Classement des Etats membres de l'Union européenne

 PAYS

 OR ARGENT BRONZE TOTAL

 
Allemagne

 10  13 7 30
 
Autriche

 4 6 6 16
 
Suéde

 5 2 4 11
 
France

 2 3 6 11

 Pays-Bas

 4 1 3 8

 République Tchèque

 2 0 4 6

 Pologne

 1 3 2 6
 
 Italie

 1 1 3 5
 
Finlande

 0 1 4 5

 Slovaquie

 1 1 1 3

 Slovénie

 0 2 1 3
 
 Lettonie

 0 2 0 2
 
Royaume-Uni

 1 0 0 1

 Estonie

 0 1 0 1



 

L'Union européenne et le sport

La Commission européenne considère que le sport joue un rôle important dans le quotidien des citoyens européens et qu'il a un "impact (...) sur l'ensemble des politiques européennes".

C'est en tout cas ce que l'institution affirmait dans son Livre blanc sur le sport [pdf], publié le 11 juillet 2007, et qui est la première initiative d'envergure en la matière.


Ce Livre blanc présente cinq objectifs majeurs:

  • donner des orientations stratégiques ;
  • encourager le débat sur des problèmes spécifiques ;
  • accroître la visibilité du sport dans le processus décisionnel de l'Union ;
  • mettre en évidence les besoins et les spécificités du secteur ;
  • identifier le niveau de pouvoir approprié pour les actions futures.

Il aborde de façon plus général trois grands thèmes : le "rôle sociétal du sport", soit le sport en tant que phénomène social ; la "dimension économique du sport", soit la contribution du sport à la croissance et à la création d'emplois en Europe ; l' "organisation du sport", soit le rôle de chacun des acteurs (publics ou privés, économiques ou sportifs) dans la gouvernance du mouvement sportif.

Le traité de Lisbonne, entré en vigueur le 1er décembre 2009, consacre une base juridique au sport qui rentre dans le champ de compétence de l'Union (article 6 TFUE). Il s'agit, comme pour la jeunesse, d'une compétence dite d'appui. Cela signifie qu'aucune harmonisation ne peut avoir lieu, ni par directive, ni par règlement. L'Union ne fait qu'encourager la coopération et la coordination entre les Etats membres.




Sources

 

Vancouver 2010 - Site officiel

Livre blanc sur le sport [pdf] - 11/07/07 - Commission européenne

 

En savoir plus

 

L'Europe de la Jeunesse et su Sport - Touteleurope.fr

Site officiel du mouvement olympique

Bernard Laporte : "On devrait reconnaître la spécificité du sport comme on reconnaît la spécificité de la culture"