Derniers articles publiés

Les Européens : propriétaires ou locataires de leur logement ?

Carte et comparatif 04.07.2009

Dans un pays européen, plus de deux habitants sur trois (69%) sont en moyenne propriétaires de leur foyer. Un sur deux (51%) l'est sans avoir contracté de prêt à la banque ou bien a terminé de le rembourser.

 

En outre, 41,7% des Européens habitent un appartement, 34,3% une maison individuelle et 23% une maison jumelée ou mitoyenne.

 

Pour consulter cette infographie, vous devez installer le logiciel gratuit Adobe Flash Player en cliquant sur le lien ci-dessous.

Get Adobe Flash player

La propriété en Europe

Les Européens des nouveaux Etats membres sont plus souvent propriétaires

Les chiffres cumulés varient significativement entre les nouveaux Etats membres (NEM), issus des élargissements de 2004 et 2007, et l'Europe de l'Ouest, à quelques exceptions près. Parmi les 12 NEM, on trouve en moyenne 77% de propriétaires, contre 63% pour leurs concitoyens des 15 autres Etats membres. Le pays ayant la plus grande proportion de propriétaires est la Hongrie (91%). Les deux pays en ayant la plus petite sont l'Allemagne et la République tchèque (45%). La France s'en approche, avec seulement 48% de propriétaires.

On trouve malgré tout quelques pays en Europe de l'Ouest où les propriétaires sont nombreux : l'Espagne, le Luxembourg (tous deux à 77%) et l'Italie (76%). A l'inverse, la Lettonie ne compte que 50% de propriétaires.

En moyenne un propriétaire sur trois fait appel à une banque

De plus, la "culture de l'emprunt" est très variable d'un Etat à l'autre. Les Européens de l'Est sont proportionnellement très peu à contracter un prêt hypothécaire (7%, soit quatre fois moins que dans les AEM). En Bulgarie et en Roumanie, en particulier, les emprunts hypothécaires ne concernent qu'1% des quelque 85% de propriétaires.

Ainsi, le communisme a laissé derrière lui des propriétaires sans attache bancaire en bien plus grande proportion qu'à l'Ouest (deux fois plus : 70 contre 36).

A l'Ouest au contraire, certains pays comptent parfois plus de propriétaires faisant appel à des banques. Le cas qui se distingue le plus est celui des Pays-Bas. Sur 48% de propriétaires, l'un des chiffres les moins élevés d'Europe, 4% seulement le sont sans prêt hypothécaire, moins d'un sur 10. La même chose existe au Danemark, dans des proportions moindres (un sur 5). Hormis ces deux pays, il n'y a qu'en Suède et au Royaume-Uni que les propriétaires avec emprunts sont les plus nombreux. A l'inverse, en Grèce, pays le plus à l'Est des "pays de l'Ouest", seuls 1/10e des propriétaires font appel à une banque.

Des situations très variables d'un pays à l'autre

L'Allemagne est le pays qui compte le plus de locataires (53%). En particulier, c'est dans ce pays qu'on trouve la plus grande proportion de personnes qui payent un loyer à un tenant privé (34%). Aux Pays-Bas, qui comptent le second plus grand pourcentage de locataires (48%), ce chiffre est principalement causé par les locataires versant un loyer à un logement social (42%, la plus grande proportion en Europe). C'est également le cas en République tchèque qui compte 38% de personnes dans ce cas. Ce sont deux Etats où existent d'importantes politiques de logements sociaux.

Tout le contraire de la Roumanie et de la Bulgarie, qui ne comptent que respectivement 5 et 6% de locataires dont 1 et 2% en logements sociaux.

En revanche la Bulgarie est le pays où les habitants sont les plus nombreux à occuper des logements qui leur ont été prêtés (10%), c'est à dire pour lesquels ils ne paient aucun loyer sans pour autant les posséder. Cette situation est également significative en Lettonie (9%) qui compte justement peu de propriétaires, et au Portugal (8%). A noter qu'en Turquie, pays candidat, ce chiffre atteint 13%.