Derniers articles publiés

Les émissions de CO2 des voitures neuves dans l’UE

Carte et comparatif 16.10.2014

Depuis plusieurs années, les Etats membres de l’UE s’attachent à réduire leurs émissions de gaz à effet de serre. Cela passe, entre autres, par des mesures visant à rendre les transports plus propres. A cet égard, partout en Europe, les voitures individuelles émettent chaque année moins de CO2. A l’échelle de l’Union (hors Croatie), les émissions moyennes de CO2 par kilomètre, pour les voitures neuves, sont passées de 153,6 grammes en 2008 à 127 grammes en 2013. Soit une diminution de 17 % en 6 ans.

Pour consulter cette infographie, vous devez installer le logiciel gratuit Adobe Flash Player en cliquant sur le lien ci-dessous.

Get Adobe Flash player

Aujourd’hui, plus aucun pays de l’UE ne dépasse la moyenne européenne de 2008 en ce qui concerne les émissions de CO2 par kilomètre pour les voitures neuves. A cet égard, les "mauvais élèves" sont la Lettonie (moyenne de 147,1 grammes de CO2 par kilomètre), l’Estonie (146,9 grammes par kilomètre), la Bulgarie (141,7 grammes par kilomètre) et la Pologne (141,4 grammes par kilomètre).

A l’inverse, les Etats membres enregistrant les meilleurs résultats en la matière sont les Pays-Bas (109,1 grammes de CO2 par kilomètre et seul pays sous le seuil des 110 grammes), la Grèce (111,9 grammes) et le Portugal (112,2 grammes).

La France se situe quant à elle parmi les pays dont les voitures neuves émettent le moins de CO2 par kilomètre, avec une moyenne de 117,4 grammes.

Au cours des six dernières années, l’intégralité des pays de l’UE ont fourni des efforts substantiels quant aux performances écologiques des véhicules particuliers. Les émissions moyennes de CO2 par kilomètres se sont réduites partout. Seuls deux pays – la Pologne et la Slovaquie – n’ont pas réduit leurs émissions moyennes de CO2 pour les véhicules neufs et individuels d’au moins 10 % sur cette période.

Au contraire, cinq Etats membres sont parvenus à réduire les émissions moyennes des nouvelles voitures de plus de 20 %. C’est le cas de la Grèce (-30,4 % d’émissions – record pour un pays de l’UE), des Pays-Bas (-29,1 %), de la Suède (-23,3 %), de l’Irlande (-23,1 %) et du Danemark (-23 %).
En France, les émissions moyennes de CO2 par kilomètre ont été réduites de 16,2 % entre 2008 et 2013, soit un chiffre légèrement en deçà de la moyenne européenne. Une légère contre-performance devant être tempérée par le fait qu’il y a 6 ans, la France se situait à la 2e place européenne en termes de performances écologiques des véhicules particuliers derrière le Portugal.

D’un point de vue global, la réduction significative des émissions de gaz à effet de serre par les nouveaux véhicules individuels circulant au sein de l’Union européenne est à mettre au crédit des politiques européennes et nationales de lutte contre le changement climatique et de protection de l’environnement. A l’horizon 2050, l’UE espère avoir réduit ses émissions totales de gaz à effet de serre de 85 à 90 % par rapport aux niveaux de 1990.