Derniers articles publiés

Les dépenses pour les retraites en Europe

Carte et comparatif 09.07.2015

Combien les Etats européens dépensent-ils pour les retraites de leurs citoyens ? A quel point la part du PIB consacrée aux pensions est-elle disparate ? Un comparatif pour éclairer le débat récurrent sur la réforme des retraites.

Pour consulter cette infographie, vous devez installer le logiciel gratuit Adobe Flash Player en cliquant sur le lien ci-dessous.

Get Adobe Flash player

Parmi les dépenses publiques pour les pensions est comptabilisée une partie des prestations en espèces des fonctions invalidité, vieillesse, survie et chômage, c'est-à-dire : la pension d'invalidité, les préretraites pour cause de réduction de la capacité de travail, la pension de vieillesse, les pensions anticipées de vieillesse, les pensions partielles, les pensions de survie, les préretraites pour motifs économiques.

Les deux pays les plus dépensiers pour les pensions étaient, en 2012, la Grèce, qui a alloué 17,5 % de son PIB aux retraites, et l'Italie qui, elle, grimpe à 16,6 %. Viennent ensuite la France (15,2 %) et l'Autriche (15 %).

D'autres pays se montrent aussi généreux avec leurs retraités, comme le Portugal (14,8 %), le Danemark (14,5 %), ou encore le Royaume-Uni et l'Allemagne (12,3 %).

Si la moyenne de la part de PIB consacrée aux pensions des 28 Etats membres atteint 13,2 %, ce chiffre est néanmoins bien inférieur dans certains pays qui n'y consacrent même pas 10 %.

Ainsi, la Roumanie et la Bulgarie atteignent respectivement 8,8 et 8,5 %, tandis que les pays les moins dépensiers en la matière sont l'Estonie (7,8 %), la Lituanie (7,7 %) et l'Irlande (7,3 %).

Ces données sont néanmoins à tempérer, notamment en ce qui concerne la Grèce. En effet, depuis 2012, le pays a effectué des baisses de dépenses publiques drastiques.

Néanmoins, les pronostics estiment que ces dépenses devraient augmenter dans le temps. Ainsi, d'ici 2050, les dépenses publiques pour les pensions pourraient dépasser 14 % du PIB pour 10 pays Européens et même dépasser 16 % pour la Belgique (16,7 %), le Luxembourg (18,1 %), l'Autriche (16,4 %) et la Slovénie (17,9 %).