Derniers articles publiés

Les dépenses militaires des pays de l'Union européenne

Carte et comparatif 15.01.2020

La plupart des Etats européens consacrent moins de 2 % de leur PIB à leur défense.

La grande majorité des pays de l'Union européenne dépensent entre 1 % et 2 % de leur PIB dans le domaine militaire. Ainsi, à l’échelle européenne, les Etats ont consacré 281 milliards de dollars (1,50 % du produit intérieur brut (PIB) des Vingt-Huit) à leur défense en 2018. Aux Etats-Unis, le montant de ces dépenses a atteint 649 milliards de dollars.

Au sein de l'Union européenne (UE), la Grèce, la France et l’Estonie sont les pays qui consacrent la part la plus importante aux dépenses militaires. Avec un budget de défense supérieur à 2 % du PIB, ils sont ainsi les seuls, parmi les 22 Etats membres de l'UE également membres de l'Otan, à respecter leurs engagements vis-à-vis de l'organisation. Depuis 2006, les pays de l'Alliance atlantique ont en effet pour objectif de consacrer 2 % de leur PIB aux dépenses militaires.

En valeur absolue, ce sont toutefois les économies européennes les plus importantes (France, Royaume-Uni, Allemagne) qui ont eu les plus dépenses les plus conséquentes en 2018 (63,8 milliards pour la France, 50 milliards pour le Royaume-Uni, 49,4 milliards de dollars pour l'Allemagne). Des chiffres en hausse constante depuis 2015 en France et en Allemagne.

La plupart des autres pays membres consacrent entre 1 et 5 milliards de dollars à leurs dépenses militaires.

Plusieurs pays, dont la Lettonie et la Lituanie, ont augmenté ces dépenses de manière significative. Avec la Roumanie et la Pologne, ils s'approchent ainsi des objectifs de l'Otan.

Sur les 28 Etats membres de l'UE, 6 dépensent moins de 1% de leur PIB dans la défense en 2018 : la Slovénie, la Belgique, l’Autriche, le Luxembourg, Malte et l'Irlande. Cette dernière, qui n'est pas membre de l'Otan, y consacre la plus faible part (0,3 % du PIB).

Otan / Union européenne : quelle coopération ?