Derniers articles publiés

Les compétences linguistiques des jeunes Européens au banc d'essai

Actualité 13.04.2007

La Commission européenne a adopté une communication, vendredi 13 avril, visant à mesurer les connaissances linguistiques des jeunes Européens de 14 à 16 ans, à partir de 2009.

Tests de langues

Rédigée au terme de plusieurs années d’une vaste coopération entre les services de la Commission et les gouvernements, cette étude se destine à évaluer les compétences des élèves arrivés à la fin de la scolarité obligatoire dans au moins deux langues étrangères, dans la plupart des Etats membres.

Les tests porteront sur la lecture, la compréhension à l'audition et la rédaction dans les cinq langues de l'Union les plus largement enseignées en tant que première et deuxième langues étrangères, à savoir l'anglais, le français, l'allemand, l'espagnol et l'italien.

Cette communication établit ainsi les bases pour la mise en place d'un cadre européen de référence sur les capacités linguistiques en 2009.

Les résultats fourniront des renseignements sur la répartition géographique des bonnes pratiques et des bons résultats et, avec le temps, sur les progrès accomplis dans l’acquisition de telles compétences.

Selon la Commission européenne, ces renseignements aideront les décideurs, les enseignants et les élèves de tous les États membres à améliorer l’enseignement et l’étude des langues étrangères

A ce sujet, Ján Figel, le commissaire à l’éducation et à la formation, a déclaré que "l’indicateur de compétence linguistique n’était pas destiné à l’établissement d’un classement national : il servira à recenser les bonnes pratiques en matière d’acquisition de connaissances linguistiques, l’objectif étant d’en favoriser l’échange entre États membres. "

Une préoccupation européenne

Le multilinguisme fait partie des préoccupations européennes depuis plusieurs années. Le Conseil européen de Lisbonne en 2000, avait déjà défini les objectifs stratégiques de l’Union pour la première décennie du 21e siècle. Il avait souligné la nécessité d’un accroissement de la mobilité géographique des Européens et d’une amélioration de leurs compétences linguistiques.

De plus, l’année européenne des langues 2001, organisée par la Commission et le Conseil de l’Europe, a donné aux langues une importance qui ne lui avait jamais été accordée auparavant. Une grande campagne d’information s’était déroulée tout au long de l’année, incluant par exemple la publication en 500 000 exemplaires du guide Comment apprendre les langues.

Le 13 décembre 2001, le Parlement européen avait adopté une résolution recommandant l’application de mesures pour promouvoir la diversité linguistique et l’apprentissage des langues. En juillet 2003 la Commission a adopté un plan d'action sur l'apprentissage des langues et la diversité linguistique.

En novembre 2005, la Commission a adopté "Un nouveau cadre stratégique pour le multilinguisme".

Sources :

Première enquête européenne sur les compétences linguistiques - Communiqué de presse – Commission européenne

En savoir plus :

Les langues – Education et formation - Commission européenne
Comparatif : L'enseignement des langues étrangères dans l'UE - L'UE en action - Touteleurope.fr