Derniers articles publiés

Les communications électroniques des ménages européens

Actualité 09.05.2007

Depuis l'ouverture totale des marchés des communications électroniques de l'Union européenne en 1998, la Commission interroge régulièrement ses citoyens afin de mesurer de quelle façon les consommateurs en profitent et ce qu'ils en pensent.

Cette enquête confirme que l'accès à la télévision est universel en Europe : 97 % des répondants de l'Europe des 27 possèdent un poste TV. Ces chiffres sont sensiblement les même pour tous les Etats, qu'ils soient de l'Europe des 15, nouveaux entrants, ou candidats. C'est finalement en Allemagne que l'on trouve le plus de ménages sans poste de télévision (6 % des ménages).

Téléphonie mobile contre téléphonie fixe

L'accès au téléphone est généralisé en Europe : il concerne 96 % des ménages. Dans les 12 nouveaux Etats membres, 89 % des ménages ont accès à la téléphonie.

81% des ménages disposent d'un téléphone mobile ; ce niveau d'utilisation reste stable par rapport à l'enquête réalisée l'année dernière dans l'UE à 25. Cependant, la proportion de ménages disposant uniquement d'un téléphone mobile augmente de 18 % à 22 % sur le même territoire, de plus en plus de ménages se séparant de leur ligne fixe.

Les ménages n'utilisant que le téléphone mobile sont plus nombreux dans les Etats ayant récemment adhéré à l'Union européenne. C'est le cas de 34 % des foyers dans les 12 nouveaux membres.

66 % des titulaires d'une ligne fixe déclarent qu'ils n'échangeraient pas leur ligne fixe contre un téléphone mobile au même prix. Le fait que la ligne téléphonique fixe constitue le principal moyen d'accès à Internet contribue à expliquer ce chiffre.

Le haut débit progresse en Europe

54 % des ménages sondés dans l'Europe des 27 possèdent un ordinateur. Les ménages de l'Europe des 15 ne sont qu'à peine plus fréquemment équipés (58 % des ménages).

Les résultats de cette vague de l'Eurobaromètre montrent que, depuis un an, les connexions à haut débit se substituent nettement aux connexions à bas débit. Dans l'Union européenne à 27, 28 % des sondés disposent d'une connexion haut débit. Cependant, on constate ici de fortes disparités entre les Etats. La Bulgarie (10 %), la Roumanie (9 %), la Slovaquie (8 %), Chypre (7 %) et la Grèce (6 %) sont les Etats membres les moins équipés. Les pays candidats affichent des chiffres comparables avec 6 % pour la Turquie et 11 % pour la Croatie. Les Pays-Bas sont les mieux équipés avec 65% de ménages connectés en haut débit. En France, 40 % des ménages sont connectés à haut débit.

Les Européens et le marché des télécommunications  

23 % des répondants considèrent qu'il est difficile de comparer les tarifs des différents opérateurs. Ce chiffre est de 20 % concernant la téléphonie mobile et de 19 % pour les connexions d'accès à Internet.

Les Européens semblent majoritairement satisfaits des services dont ils bénéficient. 35 % des utilisateurs sont en désaccord avec l'affirmation "votre connexion Internet ne se coupe jamais". 24 % des répondants ne sont pas d'accord avec la proposition "vous pouvez facilement joindre votre fournisseur d'accès Internet en cas de problème". En France, 43 % des personnes interrogées se disent insatisfaites sur ce point.

Eurobaromètre spécial 274 - vague 66.3

Ce sondage a été réalisé entre le 17 novembre et le 19 décembre 2006, à la demande de la Commission DG Communication, unité "analyse de l'opinion publique et des médias", par TNS Opinion et Social. Les entretiens ont été effectués en face à face, auprès de la population, âgée de 15 ans et plus, dans les Etats membres de l'Union européenne à 27 ainsi qu'en Croatie en Turquie, et en Communauté Turque Chypriote. Dans chacun de ces Etats, les échantillons de population étaient d'environ mille personnes, sauf pour Malte, le Luxembourg, Chypre et la Communauté Turque Chypriote où environ 500 répondants ont été interrogés dans chaque Etats. Le principe d'échantillonnage est une sélection aléatoire (probabiliste) à phases multiples.