Derniers articles publiés

Les commissaires Jacques Barrot et Antonio Tajani auditionnés par le Parlement européen

Actualité 17.06.2008

Lundi 16 juin, le Français Jacques Barrot et l'Italien Antonio Tajani, ont répondu aux questions des députés européens, en amont de leur nomination officielle aux postes de commissaires européens. Jacques Barrot, jusque là en charge des Transports et Vice-président de la Commission, devrait prendre le portefeuille Justice, Liberté et Sécurité. Antonio Tajani devrait hériter des Transports. Leur nomination doit être approuvée par les parlementaires européens, mercredi 18 juin.


Se justifier auprès des députés européens



Depuis novembre 2004, Jacques Barrot était commissaire aux Transports. Il a notamment mis en place le projet de radionavigation par satellite Galileo et favorisé le développement de transports respectant l’environnement.
Ces nominations arrivent dans un contexte particulier, celui du départ de Franco Frattini, commissaire européen chargé de la Liberté, Sécurité, Justice.

En assurant l’intérim quand celui-ci s’est engagé auprès de Silvio Berlusconi dans la campagne italienne, Jacques Barrot a acquis une certaine légitimité à ce poste.

C’est donc naturellement que le Vice-président de la Commission a été choisi pour le remplacer. Chaque pays de l’Union Européenne se voyant attribuer un poste de Commissaire européen, Antonio Tajani devient commissaire aux Transports et remplace Franco Frattini au sein du collège.

Chacun a été questionné par des membres de la Commission correspondant au nouveau poste, et par des députés européens. C’est mercredi 18 juin que leur nomination sera approuvée ou non par les parlementaires européens.

Ils ont été entendus sur des questions précises, posées par les représentants des partis variés. Les questions concernaient leurs connaissances du domaine pour lequel ils sont nominés, les enjeux liés à la Présidence française de l’Union européenne, ou encore leur position par rapport aux projets qu’ils auront à prendre en charge en tant que commissaire européen.


Le rôle des deux nouveaux commissaires européens



En 1994, Antonio Tajani est membre fondateur de Forza Italia. C’est de 1999 à 2004 qu’il devient député européen. Il dirige alors la délégation italienne du groupe Parti populaire italien- Démocrates européens


Aujourd’hui, Jacques Barrot remplace celui qui est devenu, depuis la victoire de Berlusconi, ministre des Affaires étrangères en Italie.

Il devra, entre autres, gérer des dossiers aussi sensibles que l’immigration, notamment à travers le Pacte européen de l’immigration proposé par la Présidence française de l’Union européenne, ou encore la coopération entre polices.

Jacques Barrot a clairement affiché ses priorités, notamment celles de la lutte contre les discriminations et la protection des données. La création d'un système européen d'information sur les casiers judiciaires figure parmi les nombreux chantiers de la Commission.

Antonio Tajani, ancien député européen, change de rôle pour être face à ses anciens collègues. Selon lui, "le fait qu’un député devient commissaire n’est que la confirmation du rôle de plus en plus important joué par le Parlement".

Il devra donc faire en sorte de favoriser "un transport efficace et de qualité à des prix abordables fondé sur des infrastructures qui assurent l'ossature de l'Europe".  En effet, les quatre grands axes à partir desquels les politiques de transports doivent être menées sont la mobilité, la protection des citoyens et de l'environnement, l'innovation et enfin la dimension international



Sources :

Site officiel du Parlement européen

 

En savoir plus :

La Commission européenne
L'Europe des transports
Jacques Barrot dresse le bilan de son action aux transports