Derniers articles publiés

Les acteurs européens de l'aménagement du territoire réunis à Paris

Actualité 03.11.2008

Les 30 et 31 octobre, le Palais des Congrès de Paris a accueilli la Conférence sur la cohésion territoriale et l'avenir de la politique de cohésion en Europe. Organisée par la Présidence française de l'Union européenne en association avec le Comité des Régions, la Commission européenne et l'Association des Régions de France, ce forum a permis aux régions, grandes agglomérations, partenaires publics et acteurs de la société civile de l'ensemble des pays membres d'échanger leurs vues sur la politique européenne de cohésion territoriale.

 

Contexte

La nouvelle politique régionale, dite "de cohésion", est entrée en vigueur le 1er janvier 2007 avec comme objectif de renforcer la cohésion du territoire de l'Union, affectée par les élargissements récents et à venir.

Cette politique, programmée sur une période de 7 ans (2007-2013), concentre son action sur la promotion d'une croissance durable, de la compétitivité et de l'emploi afin de répondre à l'objectif de cohésion économique et sociale tel que défini par le traité de Rome.

Organisée par la Présidence française de l'Union européenne, la conférence qui s'est tenue les 30 et 31 octobre s'inscrit dans le prolongement du débat sur l'avenir de la politique de cohésion après 2013, ouvert par l’adoption du quatrième rapport d'étape sur la cohésion économique et sociale de 2006 et par le Livre vert de la Commission européenne, "Faire de la diversité territoriale une force", publié le 6 octobre 2008.

 

Une réunion clef pour les acteurs de l'aménagement du territoire

Alain Rousset, Président de  l'Association des régions de France



 

Réunis autour de Danuta Hübner, commissaire européenne chargée du Développement régional, de Michel Delebarre, Premier Vice-président du Comité des Régions, d’Alain Rousset, Président de l’Association des Régions de France et de Pierre Dartout, Délégué interministériel à l’aménagement et à la compétitivité des territoires, les quelque 1200 participants venus des 27 Etats membres ont débattu dans un premier temps de l'évolution des grandes politiques de l'Union à fort impact territorial et de leur contribution à la cohésion territoriale.

Politique agricole commune et politique de développement rural, développement durable et changement climatique, processus de Lisbonne ainsi que développement territorial intégré et gouvernance ont figuré au menu des 4 ateliers organisés lors de la première session.

 

Vendredi 31 octobre, une table-ronde a rassemblé responsables politiques et experts autour de la cohésion territoriale et de l'avenir de la politique de cohésion comme instrument adapté aux nouveaux défis posés aux territoires dans un monde globalisé.

Crise financière oblige, les discussions ont notamment porté sur les réponses que la politique de cohésion territoriale pouvait y apporter. Le président du Conseil régional d'Aquitaine, Alain Rousset, a ainsi revendiqué, face à une Europe "naïve", le "dézonage" pendant deux ans des territoires européens pour les aides à finalité régionale.

Jean-Marie Beaupuy, député européen



Le député européen Jean-Marie Beaupuy a, quant à lui, mis en avant le projet d'un "Erasmus des élus locaux", approuvé le 21 octobre par le Parlement européen.

Inspiré du programme communautaire destiné aux étudiants, ce projet doit "permettre à des élus locaux et régionaux et départementaux, d’aller pendant un certain nombre de jours faire une formation dans une autre ville, dans un autre pays, pour voir comment on pratique cette gouvernance et notamment dans le but de mieux utiliser les fonds européens".


Transformer la diversité des territoires en opportunité de développement durable

Comme l'a rappelé le secrétaire d'Etat chargé de l'Aménagement du territoire, Hubert Falco, "faire avancer le débat sur la cohésion territoriale", "lancer le débat sur l'avenir de la politique économique et sociale" et "contribuer au lancement d'un référentiel pour la ville durable" sont les trois grandes priorités de la Présidence française dans le domaine de l'aménagement du territoire.


Hubert Falco, Secrétaire d'Etat à l'aménagement du territoire



 

"Le regard de l’Union européenne doit chercher à mieux comprendre les raisons des inégalités persistantes qui frappent certains de nos territoires. Notre défi, ou plus modestement notre tâche, est de transformer cette diversité en une opportunité de développement réellement durable, dans l’intérêt de l’ensemble des européens", a souligné M. Falco lors de la conférence.

 

 

Perspectives

Prochaine étape des discussions sur l'avenir de la politique de cohésion, les ministres européens en charge de la Cohésion et de la politique d'aménagement du territoire se réuniront du 24 au 26 novembre à Marseille afin de débattre sur "les Etats de l'Union européenne pour des territoires et des villes durables et solidaires".

Sources :

Communiqué de presse final - Présidence française de l'Union européenne
Programme de la conférence - Présidence française de l'Union européenne
Projets d'Europe