Derniers articles publiés

Le Youthpass : Une ligne en plus sur le CV qui peut faire la différence !

Actualité 12.07.2011

9000 jeunes ont participé en 2010 aux actions collectives financées par l'Agence française du programme européen "jeunesse en action" (AFPEJA). Grâce à ces projets, ils sont rentrés chez eux avec des souvenirs, de nouveaux amis… mais aussi des compétences ! Même s'ils ne s'en rendent pas toujours compte, l'apprentissage qu’ils effectuent dans un cadre non formel peut constituer un vrai coup de pouce dans leur parcours professionnel.

Que ce soit le perfectionnement d'une langue, la maîtrise de nouveaux outils techniques, l'élaboration d'un budget ou encore le travail en équipe, les bénéfices que les participants aux actions collectives pourront exploiter au cours de leur vie professionnelle ne sont pas négligeables. Des compétences mobilisables dans de nombreux domaines, qui s'ajoutent à la transmission de valeurs – citoyenneté, démocratie, solidarité…  - inhérentes aux actions du programme.

L’éducation informelle se distingue de l’éducation non formelle essentiellement par deux différences :

- il s’agit de l’ensemble des apprentissages "permanents" dans la vie quotidienne, la famille, le travail, les loisirs, le sport, la rue, donc sans fixation préalable d’objectifs, de méthodes, de programmes,

- il n’y a pas obligatoirement dans l’éducation informelle, d’intentionnalité "consciente" d’apprendre de la part des apprenants, ni même forcément de conscience d’apprendre quelque chose.

Comment faire pour que ces jeunes prennent conscience de cet apprentissage, et le valorisent ?  La Commission européenne y a répondu en 2007 en créant le Youthpass. Ses objectifs : soutenir l’emploi des jeunes et des travailleurs de jeunesse, encourager la réflexion, le suivi et l’évaluation du processus d’éducation non formelle de chaque individu, ainsi qu’améliorer la reconnaissance sociale du caractère éducatif du travail de jeunesse.

Le Youthpass permet en effet de valider les résultats de l’apprentissage non formel, c'est-à-dire hors parcours scolaire ou d'apprentissage classique, pour les participants des différentes activités dans le cadre du programme d’action communautaire qu’est "Jeunesse en action".

Cet objectif de reconnaissance de l’éducation non formelle dans les activités de jeunesse s’inscrit par ailleurs dans une stratégie de l’Union européenne dans les domaines de l’éducation et de la formation, caractérisée par la reconnaissance de l’éducation non formelle et informelle, et la volonté de construire des ponts avec l’éducation formelle, de reconnaître la complémentarité entre ces trois types d’éducation, dans ce que l’on appelle l’éducation tout au long de la vie.

Avec le Youthpass, les participants ont l'occasion de faire le point sur leur propre processus d'apprentissage non formel, avec une part d'autoévaluation. Ils mettent aussi en évidence huit "compétences clés", qui ont toutes la même valeur :

  • Communication dans la langue maternelle : Faculté d’exprimer et de comprendre des idées, des sentiments et des faits, par écrit et par oral, d’avoir des interactions linguistiques appropriées dans la vie sociale et culturelle

  • Communication dans une ou plusieurs langues étrangères : Mêmes facultés que pour la langue maternelle, adaptées dans une langue étrangère en fonction des besoins, plus attitudes positives face aux différences culturelles, et une curiosité envers les langues et la communication interculturelle.

  • Compétence mathématique et compétences de base en sciences et technologies : Aptitude à utiliser un raisonnement mathématique dans la vie quotidienne ; maîtrise et emploi des connaissances servant à expliquer rationnellement le monde de la nature ; connaissance et compréhension des apports des sciences sociales et humaines.

  • Compétence numérique : Usage sûr et critique des technologies de la société de l’information, conscience de ses enjeux, maîtrise des technologies de l’information et de la communication.

  • Apprendre à apprendre : Capacité à organiser et être responsable de ses propres apprentissages, à gérer les obstacles, à évaluer les résultats de ses apprentissages, connaître les offres d’apprentissage.

  • Compétence sociale et civique : Compétences personnelles, interpersonnelles et interculturelles, attitudes permettant à un individu de participer à la vie sociale, professionnelle, citoyenne

  • Esprit d’initiative et d’entreprise : "capacité de passer des idées aux actes" : Capacités à créer, innover, prendre des risques, à programmer et gérer des projets en vue de la réalisation d’objectifs, Sensibilisation aux valeurs éthiques de l’entrepreneuriat dans une société démocratique.

  • Sensibilité et expression culturelles, créativité : Conscience de l’importance de l’expression créatrice d’idées, d’expériences et d’émotions sous des formes multiples (musique, arts du spectacle, littérature et arts visuels).


Depuis le 1er janvier 2007, 5 626 participant(e)s ont reçu un certificat Youthpass dans le cadre de 1000 projets (échanges, initiatives, formations, service volontaire européen) financés par l'Agence française et portés par 538 organisations différentes


En savoir plus :

Agence française du programme européen "Jeunesse en action" (AFPEJA)

Youthpass (site européen)