Derniers articles publiés

Le premier sondage délibératif européen livre ses conclusions

Actualité 18.10.2007

Profitant de la tenue du Sommet européen, les organisateurs de Tomorrow's Europe, le premier sondage délibératif européen, ont dévoilé à Lisbonne les résultats de cette consultation d'un genre nouveau.


"Le but de Tomorrow's Europe est de réunir pour la première fois tous les citoyens d’Europe dans une seule et même pièce", comme l'expliquaient Stephen Boucher et Henri Monceau, membres du think tank Notre Europe, dans un entretien accordé à Touteleurope.fr.

Plus concrètement, cette expérience originale a été menée auprès d'un échantillon représentatif de la population des 27 Etats membres, réuni par l'institut TNS-Sofres. Un premier sondage a été réalisé entre août et septembre auprès de 3500 Européens. 362 d'entre eux ont ensuite été invités à Bruxelles, le week-end dernier, pour débattre des problèmes qui se posent à tous les Européens. Ils avaient reçu au préalable l'éclairage d'experts sur les thèmes débattus. A l'issue de ces discussions, les participants ont de nouveau été soumis à un sondage par la Sofres.

Tomorrow's Europe avait donc deux objectifs : identifier les points de convergence des Européens et montrer en quoi l'opinion des participants sur les questions débattues pouvait être modifiée par l'information et la discussion.

Une évolution des opinions à l'issue des débats


Les résultats montrent effectivement une évolution des opinions dans plusieurs domaines. Le pourcentage des personnes favorables à l'admission de pays supplémentaires dans l'Union a ainsi été ramené de 65 % à 60 % à l'issue des délibérations. Un autre chiffre recueilli à la fin du week-end révèle une certaine frilosité des Européens à l'égard de futurs élargissements : 53 % des participants interrogés trouvent que l'UE "intègre trop de pays et trop rapidement".

Dans certains domaines, le panel d'Européens souhaite "plus d'Europe". C'est notamment le cas pour la diplomatie commune et l'approvisionnement énergétique, deux dossiers sur lesquels l'Union européenne tend effectivement à s'investir davantage ces derniers temps.

En matière de politique sociale, les participants prêts à consentir à des sacrifices pour assurer la pérennité des systèmes de retraite étaient plus nombreux au terme des débats. Par exemple, le nombre de personnes prêtes à relever l'âge de la retraite est passé de 26 % à 40 %.  

Sur la plupart des thèmes abordés, les participants issus des nouveaux pays membres sont ceux dont le point de vue a le plus évolué. Leur soutien à l'adhésion de l'Ukraine a ainsi chuté de 29 points.

Les résultats du projet Tomorrow's Europe ont été transmis aux dirigeants européens et feront  l'objet d'un séminaire en novembre 2007. Les organisateurs ont d'ores et déjà annoncé la tenue d'un deuxième sondage délibératif avant les élections européennes de 2009.

 

En savoir plus :

Entretien avec Stephen Boucher et Henri Monceau - Touteleurope.fr
L'intégralité des résultats sur le site de Tomorrow's Europe