Derniers articles publiés

Le Parlement européen des Jeunes sondent ses anciens membres sur la crise de la dette

Actualité 20.07.2011

Du 26 au 30 mai 2011, le Parlement européen des Jeunes a interrogé 1213 anciens membres de moins de 27 ans, originaires de 35 pays d'Europe. Un "Sondage de la Jeunesse Européenne sur la crise de la dette européenne" dont Toute l'Europe vous invite à découvrir les principaux résultats. 

En réponse à la crise de l'euro, les pays européens devraient travailler encore plus étroitement ensemble sur les politiques économiques et financières

graphiqueUne grande majorité des participants sont d'accord (90%) - tout à fait ou plutôt - que la réponse à la crise doit être plus d'intégration européenne dans les politiques financières et économiques. Ce résultat est constant à travers toutes les nationalités et les groupes d'âge qui ont participé au sondage.

La solidarité européenne devrait inclure des transferts financiers temporaires des économies plus fortes vers les économies plus fragiles

Les transferts financiers des économies plus fortes vers des économies plus fragiles sont un sujet très controversé dans de nombreux pays européens. Les participants du sondage, cependant, sont en leur faveur avec des chiffres significatifs. Bien que l'accord ne soit pas aussi évident que sur celui de la première question (et beaucoup plus de participants ont choisi l'option "je suis plutôt d'accord"), le nombre total de personnes étant d'accord est de 73,8% avec seulement 23,3% de désaccords combinés?.

J'ai confiance en la stabilité de l'euro

La stabilité de l'euro a souvent été remise en question par les banques, les agences de notation et les médias. Les jeunes ayant répondu au sondage ont confiance en l'euro - 67,4% ont confiance en l'euro, seulement 31,9% se méfie de sa stabilité. Ce qui est intéressant à soulever est le nombre plutôt constant à travers les pays qui ont l'euro et les pays qui ne l'ont pas.

Quand un pays de la zone euro a besoin de demander l'aide financière d'autres pays européens, quelles actions ces pays devraient-ils prendre ?

Les pays de la zone euro ayant des troubles financiers devraient-ils recevoir l'aide ou être incités à sortir de la monnaie commune ? Et s'ils reçoivent cette aide, devrait-elle être liée à des conditions, l'UE et ses Etats membres devraient-ils avoir un mot à dire sur les affaires domestiques des pays receveurs ? Une écrasante majorité de 85,6 % est en faveur d'un compromis : aider, mais imposer des réformes.


Quel(s) thème(s) percevez-vous comme dominant(s) dans le débat national sur la crise de votre pays ?

Sur cette question les jeunes ont choisi en premier "l'intérêt national", mentionné 658 fois. Un autre thème cité était "Division entre l'action du gouvernement et l'opinion publique", qui a été mentionné 520 fois. De l'autre côté de l'échelle, "La volonté des décideurs résoudra le problème" (267 fois) et "L'esprit européen" (245 fois) ont été le moins mentionnés.


D'une manière générale, l'UE devrait être agrandie à travers l'adhésion de plus de pays

Alors qu'ils appellent à une intégration européenne plus profonde dans d'autres questions, les personnes interrogées étaient partagées sur la question de l'intégration d'autres pays dans l'Union européenne. Dans l'ensemble, il y a une petite majorité en faveur de l'agrandissement (50,8% en faveur, 45,1% contre). cependant, quand les personnes interrogées d'Etats non membres sont mises de côté, la balance penche : les personnes interrogées des pays de l'UE des 27 sont opposées à un agrandissement plus large avec 51,6% alors que 44% dans ce groupe soutiennent l'adhésion de plus de pays dans l'Union.

Concernant l'état courant général de l'intégration européenne, je pense ...

Quand ils ont été interrogés de manière générale sur l'intégration européenne, et si il devrait y en avoir plus, 62% des participants au sondage ont répondu vouloir plus d'intégration, 18% sont statisfaits de l'intégration actuelle, et 16% aimeraient voir la prise de décision revenir au niveau national.

 

 

En savoir plus

Le Parlement européen des Jeunes