Derniers articles publiés

Le Français roi de la "pause déj" en Europe

Actualité 09.02.2018 Céline Schmitt

A la maison, sur le pouce ou au travail, à chacun sa manière de déjeuner en Europe. La France serait d'ailleurs le pays européen de la "pause déj". C'est ce que révèle l'étude "Quel est votre repas idéal ?" réalisée par Edenred, leader du titre Ticket restaurant, auprès de 2 500 salariés dans 14 pays à travers le monde, dont 9 Etats membres de l'UE.

Déjeuner

Le Français : roi de la "pause déj"

En Europe, la France est le pays où l'on prend le plus de temps pour déjeuner. C'est ce que révèle l'enquête "Quel est votre repas idéal ?" menée par Edenred auprès de 2 500 salariés dans 14 pays du monde dont 9 en Europe. Seulement 1 Français sur 4 accorde moins de 30 minutes à sa pause de midi, contre 91% en Grèce ou encore 77% en Pologne.

Un résultat qui reflète la perception même qu'ont les Européens de ce moment qui marque le milieu d'une journée de travail. En Belgique et en Italie, 57% des salariés considèrent que la pause de midi est un moment de détente, tout comme 56% des Français. A l'inverse les Roumains voient davantage la pause déjeuner comme une obligation (46%) contre 40% comme un moment de détente.

Quant aux habitudes alimentaires, une majorité d'Européens serait plutôt adepte de la lunch box ou du repas à emporter. C'est le cas pour 82% des Grecs et 67% des Polonais. Ces derniers choisissent cette option au moins une fois par semaine.

Français, Italiens et Allemands se laissent quant à eux régulièrement tenter par un repas au restaurant. Ainsi, ils sont 76% en France, 70% en Italie et 59% en Allemagne à choisir les tables d'un bistrot, d'une brasserie ou d'un restaurant pour déjeuner, et ce, au moins une fois au cours de la semaine.

Côté portefeuille, ce sont les Allemands et les Grecs qui accordent le plus d'importance au prix des plats dans le choix d'un restaurant, soit 79% d'entre eux. Pour les Français (93%), les Italiens (87%), les Polonais et les Britanniques (83%) ou encore les Roumains (70%), c'est la proximité entre leur lieu de travail et le restaurant qui sera décisive.

Quid du petit déjeuner et du dîner ?

Les Tchèques et les Italiens sont les Européens qui accordent le plus d'importance au premier repas de la journée. En République-tchèque ils ne sont que 2% à ne pas prendre de petit-déjeuner ainsi que 7% en Pologne. A l'opposé, les Belges sont 20% à s'en passer, suivis par les Français (19%), les Roumains (18%) et les Grecs (12%).

Enfin, les Italiens (39%), les Français (38%) et les Belges (37%) sont les Européens qui consacrent le plus de temps à leur dîner, soit plus de 45 minutes. Non loin derrière on retrouve les Britanniques (28%) et les Allemands (27%). Les Polonais et les Roumains sont ceux qui accordent le moins de temps à leur repas du soir, respectivement 10% et 19% d'entre eux ne s'attablent pas plus de 45 min pour ce repas.

Article réalisé en collaboration avec Edenred