Derniers articles publiés

Le Fonds européen d'investissement soutient les PME françaises en accordant une garantie de prêts participatifs

Actualité 30.05.2013

Pour la première fois en France, la Banque européenne d'investissement, via le Fonds européen d'investissement, a accordé une garantie de prêts participatifs pour soutenir les Petites et Moyennes Entreprises. Le fonds ISODEV devrait ainsi augmenter sa capacité de financement de 140 millions d'euros.

Le Fonds européen d'investissement, filiale de la Banque européenne d'investissement, et le fonds ISODEV ont signé le 29 mai un accord visant à soutenir le développement de prêts participatifs aux Petites et Moyennes Entreprises (PME) en France.

Le Fonds européen d'investissement est la filiale de la Banque européenne d’investissement (BEI) spécialisée dans le financement à risque des PME. Sa mission centrale est de soutenir, par le canal d'intermédiaires financiers, les petites et moyennes entreprises européennes. Ses investissements sont financés par l’Union européenne sur les ressources du Programme-cadre pour l’innovation et la compétitivité (CIP), doté de 1,1 milliard d'euros sur la période 2007-2013.

 

Lancée en 2012 par l'ex-président de Banques Populaires Philippe Dupont, l'entreprise a pour objectif de de faciliter l’investissement productif des TPE-PME en France. Pour ce faire, elle cherche à renforcer leurs fonds propres via des prêts participatifs à 5 ans allant de 15.000 à 150 000€, en complément d'autres financements bancaires.

 

Une réponse aux besoins spécifiques de ces sociétés, qui par manque de capitaux ont tendance à autofinancer leurs investissements. Elles rognent ainsi sur leur trésorerie et connaissent des difficultés pour trouver de nouveaux financements ou en cas d'imprévus. Or les prêts participatifs sont comptabilisés comme quasi fonds propres, ce qui permet aux TPE-PME de renforcer leur bilan et donc de faciliter leur accès à d'autres financements.

 

Grâce à l'accord du FEI, ISODEV pourra ainsi augmenter sa capacité de financement de 140 millions d'euros au cours des deux prochaines années. Près de 3000 PME devraient bénéficier de ce programme, accédant ainsi à plus d’un demi-milliard d’euros de financement pour développer leur activité et favoriser la création d’emploi, selon un communiqué commun.

 

La signature de cet accord s'inscrit dans le cadre du Pacte européen pour la croissance et l'emploi adopté en juin 2012, qui renforce le capital de la BEI pour stimuler l'investissement sur la période 2013–2015. "Mais il est très probable que dans deux ans, le marché des prêts garantis aux TPE-PME n'aura plus besoin de l'appui de la BEI" a affirmé le vice-président de la BEI Philippe de Fontaine-Vive.