Derniers articles publiés

Le dissident chinois Hu Jia remporte le prix Sakharov

Actualité 27.10.2008

Le Parlement européen a decerné le prix Sakharov pour la liberté de l'esprit au militant politique chinois Hu Jia, à la veille du forum euro-asiatique qui se tenait à Pékin ces 25 et 26 octobre. La cérémonie de remise du prix aura lieu à Strasbourg le 17 décembre 2008.

Un prix contre l'intolérance, le fanatisme et l'oppression

Tous les ans, le prix Sakharov récompense des personnalités qui luttent contre l’intolérance, le fanatisme et l’oppression. Il a été décerné pour la première fois il y a vingt ans, en 1988, au militant politique sud-africain Nelson Mandela et à l'écrivain russe Anatoli Marchenko, en référence au physicien et dissident russe Andreï Sakharov. L'an dernier, c'est l'avocat soudanais Salilh Mahmoud Osman qui avait remporté ce prix, accompagné d'une somme de 50 000 euros.

Deux autres personnalités étaient pressenties pour remporter le prix : l'ancien candidat à l'élection présidentielle en Biélorussie, Alexandre Kosouline, et le Président de la Commission électorale indépendante de la République démocratique du Congo, l'abbé Apollinaire Malu Malu. Malgré les pressions de la Chine, c'est finalement M. Hu Jia qui a été retenu cette année à défaut d'avoir remporté le prix Nobel de la Paix.

 

Un "combat quotidien pour la liberté de tous les défenseurs chinois des droits de l'homme" 

Le militant éminent de la cause des droits de l'homme, coordinateur du mouvement des "avocats aux pieds nus", considéré comme un dissident au sein de la République populaire de Chine, s'est notamment consacré aux problèmes environnementaux et aux malades du sida dans son pays. Il a également appelé à une enquête officielle sur le massacre de la place Tiananmen de 1989.

Peu après avoir participé via une téléconférence depuis sa résidence surveillée, à une réunion du Parlement européen sur les droits de l'Homme en Chine en amont des Jeux Olympiques de Pékin, il a été inculpé d' "incitation à la subversion contre l'autorité de l'État" en novembre 2007, et condamné, le 3 avril 2008, à une peine de trois ans et demi de prison.

"En décernant le Prix Sakharov à Hu Jia, le Parlement européen reconnaît de manière ferme et résolue le combat quotidien pour la liberté de tous les défenseurs chinois des droits de l'homme", a déclaré le président du Parlement européen, Hans-Gert Pöttering.

 


Sources


Le Prix Sakharov 2008 décerné à Hu Jia - 23/10/2008 - Parlement européen