Derniers articles publiés

Le Conseil Affaires générales réuni à Luxembourg

Actualité 16.10.2007

Les ministres des Affaires étrangères des Vingt-sept se sont réunis lors du Conseil Affaires générales et relations extérieures lundi 15 octobre au Luxembourg. Les discussions entre les diplomates européens ont porté sur la crise du nucléaire iranien, les sanctions contre la Birmanie, la situation au Tchad et l'évolution des Balkans occidentaux.

Les 27 prennent des sanctions à l'encontre de la Birmanie

Lors de sa réunion en formation Affaires générales et relations extérieures, le Conseil de l'Union Européenne a d'abord évoqué la situation au Tchad. A la suite de l'adoption de la résolution 1778 des Nations Unies qui autorise le déploiement de forces au Tchad, le Conseil a formellement donné son feu vert à l'envoi de troupes de l'Union Européenne. Ainsi près de 3000 soldats assureront la sécurité des populations affectées par la guerre dans la province soudanaise.

La crise du nucléaire en Iran n'a pas échappé au Conseil. Dans une lettre adressée à ses homologues, le ministre des Affaires étrangères et européennes, Bernard Kouchner, avait proposé de mettre en place des sanctions européennes contre l'Iran parallèlement à celles prévues par l'ONU. Toutefois, plusieurs Etats membres, notamment l'Italie et l'Allemagne, se sont montrés réticents à cette perspective. Le Conseil a préféré s'en tenir à une simple déclaration de principe.

Les ministres européens des Affaires étrangères ont également débattu de la question délicate des sanctions à l'encontre de la Birmanie. En réponse aux violentes répressions de la junte militaire birmane contre les manifestants depuis le mois dernier, le Conseil souhaitait des sanctions qui ne nuiraient pas à la population birmane mais qui cibleraient uniquement les responsables militaires. Les ministres des 27 ont ainsi convenu d'interdire les exportations de pierres précieuses, métaux et bois tropical. Les diplomates européens ont également prévu d'interdire tout nouvel investissement vers la Birmanie avant de rappeler leur soutien au peuple birman "dans son chemin vers la démocratie, la sécurité et la prospérité".

L'UE et le Monténégro signent un Accord de stabilisation et d'association

Le Conseil de l'UE s'est réjoui de la signature de l'Accord de stabilisation et d'association avec le Monténégro. La signature de ce pacte constitue pour le Monténégro une importante avancée dans son rapprochement avec l'UE. Le Conseil a cependant rappelé que cet Etat devrait renforcer ses efforts pour accélérer le processus et que des lacunes persistaient en particulier dans le domaine de la lutte contre la corruption et le crime organisé et dans la mise en place d'un pouvoir judiciaire indépendant et fiable.

Les 27 ont constaté que la Bosnie-Herzégovine n'avait pas encore rempli les quatre critères nécessaires à la signature de l'Accord de stabilité et d'association et devrait poursuivre ses efforts. Au sujet des négociations sur le statut du Kosovo, les ministres européens des Affaires étrangères ont exprimé leur soutien au processus engagé par la Troïka internationale.

Le Conseil a enfin abordé les préparatifs du sommet UE-Russie qui se tiendra le 26 octobre à Mafra au Portugal. Ce sommet sera l'occasion de discuter de l'évolution future des relations entre l'UE et la Russie et du statut du Kosovo.

Sources :

 Conclusions du Conseil Affaires générales et relations extérieures (en) – Communiqué de presse 15/10/07 – Conseil de l'Union Européenne

En savoir plus :

L'action extérieure de l'UE – L'UE en action – Touteleurope.fr
Conseil européen, Conseil de l'UE, Conseil de l'Europe : Comment les distinguer ? – Questions-Réponses – Touteleurope.fr
La Bosnie-Herzégovine - Fiches pays - Touteleurope.fr
Le Kosovo - Fiches pays - Touteleurope.fr