Derniers articles publiés

Le chef de l'opposition biélorusse désigné lauréat du prix Sakharov

Actualité 26.10.2006



Chef de l'opposition biélorusse, Alexandre Milinkevitch a  reçu, jeudi 26 octobre, le prix Sakharov 2006 "pour la liberté de l'esprit" en récompense de son combat en faveur de la démocratie dans cette ex-République soviétique.



Contexte

Depuis 1988, le Parlement européen attribue ce prix en mémoire d'Andrei Sakharov (1921-1989), physicien russe, inventeur de la bombe à hydrogène, qui créa dans les années 1970, un Comité pour la défense des droits de l'homme et la défense des victimes politiques. Ses efforts ont été couronnés par le prix Nobel de la paix en 1975.

Ce prix est l'un des nombreux soutiens du Parlement européen aux droits de l'homme et à la démocratie dans le monde. Il récompense une action exceptionnelle dans le domaine de la défense des droits de l'homme et des libertés fondamentales, particulièrement la liberté d'expression, la défense du droit des minorités, le respect des lois internationales ou encore le développement de la démocratie.

Qualités du lauréat

Opposant au Président Alexandre Loukachenko, Alexandre Milinkevitch a été largement battu par ce dernier en mars lors d'une élection présidentielle entachée de fraudes. Alexandre Milinkevitch fut par la suite arrêté lors d'un rassemblement de l'opposition qui protestait contre les résultats et emprisonné pendant quinze jours.

La Biélorussie, considérée comme la dernière dictature d'Europe, est le seul pays européen non membre du Conseil de l'Europe. Dans cet Etat, il n'y a de place ni pour les voix critiques, ni pour les partis politiques d'opposition, ni pour les médias ou associations défendant la démocratie.

Cet ancien universitaire avait été reçu, à deux reprises, par les députés européens. En février, il avait demandé l'aide des députés européens, mais une délégation de parlementaires européens n'avait pas été autorisée à se rendre en Biélorussie avant les élections, le régime lui ayant refusé le visa d'entrée.

Selon, le Parlement européen, M. Milinkevitch "mène une résistance pacifique à l'intérieure d'un régime totalitaire dans le but de conduire la Biélorussie vers un avenir démocratique". Sa candidature avait été proposée par le groupe Parti populaire européen (PPE), majoritaire au sein du parlement et par l'Union pour l'Europe des nations.

Réactions

"C'est un bonheur et un honneur pour moi. Mais je ne le considère pas comme un prix personnel. C'est un prix décerné aux milliers de gens en Biélorussie qui ont montré, particulièrement ce printemps, leur courage et le désir de lutter pour leur dignité, pour la Biélorussie", a-t-il déclaré.  "Aujourd'hui, près d'un demi-milliard d'Européens ont tendu les mains en signe de soutien, partenariat et solidarité avec les Bélarusses. Et c'est une victoire des principes moraux sur les principes de tyrannie", a-t-il ajouté.

Perspective

Le prix Sakharov, doté de 50 000 euros, sera remis le 13 décembre par le Président du Parlement européen, Joseph Borrel, lors d'une cérémonie à Strasbourg. Alexandre Milinkevitch a d'ores et déjà affirmé qu'il dépenserait cette somme pour le "soutien des Biélorusses qui ont été victimes de répressions politiques".

En savoir plus

Qu'est-ce que le Prix Sakharov ? - Touteleurope.fr

Source

Dossier "Le Prix Sakharov" - Parlement européen