Derniers articles publiés

Le calendrier des élections européennes

Actualité 20.03.2019 Steven Kakon

Les élections européennes se tiendront du 23 au 26 mai dans les Etats membres. D'ici là, plusieurs événements émailleront la campagne. Inscription sur les listes, débats télévisés… sans oublier la constitution du nouvel hémicycle et l'élection du président de la Commission qui en découleront : voici le calendrier du scrutin.

Parlement européen à Strasbourg en France - Crédits : Alexandre Prévot / Flickr CC BY-SA 2.0

Parlement européen à Strasbourg en France - Crédits : Alexandre Prévot / Flickr CC BY-SA 2.0

  • 20 mars à 20h45 : BFMTV diffuse un débat en direct entre six chefs de partis politiques en lice pour les européennes : RN, LR, Modem, LaREM, PS et LFI.
  • 21 mars : le parti libéral ADLE (Alliance des libéraux et des démocrates pour l'Europe) devrait dévoiler son équipe pour les européennes.
  • 31 mars : date limite pour s'inscrire sur les listes électorales en France. L'inscription, qui est possible jusqu'au 31 mars 2019, est obligatoire pour pouvoir voter aux élections européennes du 26 mai. Les Français qui atteignent l'âge de 18 ans sont inscrits automatiquement sur les listes électorales s'ils ont bien accompli les formalités de recensement à 16 ans. C'est principalement au sein de la mairie de la ville de résidence qu'il est possible de s'inscrire.
  • 4 avril : soirée "spéciale élections européennes" sur France 2. Plusieurs têtes de listes françaises seront invitées à débattre dans "L'émission politique".
  • 10 avril : dernière publication des enquêtes Eurobaromètre avant les élections. Le Parlement européen publie régulièrement des enquêtes Eurobaromètre sur l'opinion publique. Elles ont pour objectif de scruter les attentes des citoyens, leurs inquiétudes et leurs intentions de vote.
  • 11 avril à 16 heures : débat des têtes de listes françaises sur l'Europe sociale. En partenariat avec Toute l'Europe, la Mutualité Française a invité l'ensemble des têtes de liste à débattre sur leurs réponses aux attentes des Français en matière d’Europe sociale. Les résultats d’une vaste étude d’opinion européenne, menée par Harris Interactive, y seront dévoilés.
  • 23 avril : ouverture du délai de dépôt des déclarations de candidatures en France. Les listes, qui doivent être remises au ministère de l'intérieur, doivent comporter 79 candidats.
  • 3 mai à 18h : date limite pour déposer sa liste de candidats en France. L'état des listes de candidats doit être publié le lendemain au Journal officiel.
  • 13 mai à 0h : début de la campagne officielle en France. Des règles, fixées par le Conseil supérieur de l'audiovisuel, encadrent l'accès des candidats ou des partis à l'antenne. Elles sont précisées à l'occasion de chaque campagne électorale, et tous les services de radio et de télévision qui traitent de la campagne dans leurs émissions doivent les respecter. Il s'agit notamment du principe d'équité entre les listes de candidats ou les candidats eux-mêmes. La campagne audiovisuelle s'achève officiellement le 24 mai à minuit (jeudi 23 mai à minuit dans les territoires d'Outre-mer où le vote se déroule le samedi 25 mai), et la campagne électorale le 25 mai à minuit (vendredi 24 mai à minuit si le vote se déroule le samedi 25 mai). Des emplacements d’affichage sont également installés à partir du 13 mai.
  • 15 mai : débat télévisé des "Spitzenkandidaten". Les candidats à la présidence de la Commission européenne ont prévu de se retrouver au Parlement européen de Bruxelles à 21h pour un grand débat. Celui-ci sera organisé et diffusé par l'Eurovision - l'Union européenne de radiodiffusion (UER).
  • 21 mai : publication du dernier sondage par les services du Parlement européen. Les services du Parlement publient, depuis février, des projections en sièges de la composition du prochain Parlement. Elles comprennent des données pays par pays, fondées sur les évolutions des intentions de vote. D'ici aux élections, les données relatives aux sondages seront publiées deux fois par mois, puis chaque semaine durant le dernier précédant le vote. Les prochaines dates de publication provisoires sont : le 1er mars, 14 et 28 mars, 11 et 29 avril ainsi que les 8, 16 et 21 mai.
  • 22 mai : en France, date limite d’envoi des documents électoraux aux électeurs et aux maires
  • 23-26 mai : les citoyens européens élisent leurs eurodéputés au suffrage universel direct. Les Pays-Bas sont les premiers à voter le jeudi 23 mai. L'Irlande poursuit le vendredi. La Lettonie, Malte et la Slovaquie votent le samedi. Tous les autres pays, dont la France métropolitaine, votent le dimanche. L'Italie clôt le week-end électoral, les bureaux de vote fermant à 23h.
  • Samedi 25 mai : élections européennes en Outre-mer (Guadeloupe, Martinique, Guyane, Saint-Barthélemy, Saint-Martin, Saint-Pierre-et-Miquelon et Polynésie française) et dans les bureaux de vote ouverts par les ambassades et postes consulaires situés sur le continent américain.
  • Dimanche 26 mai : élections européennes en France métropolitaine et dans les ambassades et consulats hors continent américain. Les horaires d'ouverture des bureaux de vote sont fixés à 8h. Contrairement aux horaires de fermeture vers 19h (20h au plus tard), ils ne peuvent varier en fonction de la taille de la commune.
  • Dimanche 26 mai : premiers résultats européens. Seront communiqués dans la journée les premiers sondages nationaux sortis des urnes, les projections en sièges, les résultats provisoires et les déclarations des candidats. Les résultats officiels seront communiqués tard dans la soirée.
  • 30 mai à minuit : en France, heure limite de proclamation des résultats par la commission nationale de recensement général des votes.
  • 2 juillet : session inaugurale du nouveau Parlement. Les députés de la mandature 2014 – 2019 ayant officiellement cessé leurs fonctions la veille, leurs successeurs élus ou réélus du 23 au 26 mai siègeront pour la première fois à Strasbourg du 2 au 5 juillet. Lors de cette séance plénière constitutive du Parlement européen, ils éliront leur président, les 14 vice-présidents et les 5 questeurs. Ils décideront également du nombre et de la composition des commission permanentes.
  • 15-19 juillet : première possibilité d'élection du président de la Commission. Si les Etats membres se sont accordés à cette date sur le choix du candidat au poste de président de la Commission, le Parlement européen procèdera à un vote à la majorité absolue (la moitié des députés + un). Si par ailleurs celui-ci n'obtient pas la majorité requise, le Conseil européen devra, à la majorité qualifiée, proposer un autre candidat dans un délai d'un mois.

Comment est élu le Président de la Commission européenne?

Qui sont les candidats à la présidence de la Commission européenne ?

  • Automne 2019 : auditions des commissaires européens. Les commissaires désignés par le Conseil, en accord avec le président élu de la Commission, se présentent devant les commissions parlementaires de leur futur domaine d'activité. Ces dernières peuvent fournir une évaluation négative d'un candidat pouvant le conduire à se retirer. Le collège des commissaires doit ensuite être approuvé collectivement par un vote unique du Parlement.
  • 21-24 octobre : discours inaugural du nouveau président de la Commission européenne. Si l'ensemble du calendrier indiqué ci-dessus est respecté, le nouveau président de l'exécutif européen se présentera devant les eurodéputés pour décliner les grandes lignes de son mandat à venir.

Actualité