Derniers articles publiés

La Suède accueille la 7e conférence d'Eurochild sur le refus de la pauvreté des enfants en Europe

Actualité 25.11.2010

Dans le cadre de l'année européenne contre la pauvreté et l'exclusion sociale, la pauvreté des enfants est une problématique sociale importante que la Suède entend combattre avec le soutien notamment d'EuroChild, un réseau européen qui promeut le droit et le bien-être des enfants en Europe.

La pauvreté des enfants est l'affaire de tous

Le réseau Eurochild a eu l'occasion de tenir de sa septième conférence annuelle à Örebro, avec l'Administration de Développement Régional d'Örebro qui est une composante de ce réseau. Il s'agissait, du 3 au 5 novembre 2010 de voir comment toutes les parties prenantes à l'Année européenne contre la pauvreté peuvent travailler pour venir en aide aux 19 millions d'enfants vivant dans la pauvreté.


Partant du constat d'une certaine désagrégation des sociétés européennes, Eurochild veut mettre l'accent sur l'intérêt que les enfants ont à évoluer dans une société inclusive et prospère. EuroChild estime que la pauvreté et l'exclusion sociale reviennent à ignorer les droits des enfants, ce qui nuit à leur développement et par conséquent au futur de la société. Ainsi, mettre fin à la pauvreté des enfants relèverait d'un enjeu bien plus grand, à savoir celui de construire à long terme une cohésion sociale et de garantir l'égalité des droits civiques et sociaux

Les 3 objectifs de la conférence

-1) Mettre en exergue l'importance des efforts de l'UE pour aider les Etats membres à lutter contre la pauvreté et l'exclusion sociale, et apporter des suggestions illustrant l'efficacité des celles-ci et encourager leur exploitation dans un avenir proche ;

-2) Il s'agissait également de démontrer pourquoi l'investissement sur les problématiques de l'enfance et de la famille doit demeurer une priorité publique, même en période de rareté des finances publiques

-3) Il était question aussi de montrer des exemples pratiques pour travailler ensemble pour mettre fin à la pauvreté, et démontrer l'efficacité d'une coopération entre les ONG, autorités locales et régionales et autres prestataires de services, mais aussi mettre en relief le rôle des chercheurs, et la participation des enfants et familles concernés aux projets.

Eurochild a appelé en fin de conférence, à intensifier ses efforts pour lutter contre la pauvreté, qui doivent être accompagnés par des mesures exclusivement destinées aux enfants dans la mesure où "les graines de la pauvreté et l'exclusion sociale sont semées dans l'enfance". Une priorité particulière doit être dégagée pour remédier aux inégalités à laquelle les enfants sont confrontées dès leur plus jeune âge.

Au travers une série de recommandations adoptée par les 180 participants, ceux-ci ont exhorté l'UE à adopter une stratégie ambitieuse sur les droits de l'enfant. Cette initiative veut s'assurer que tous les programmes de l'UE et les politiques reflètent les principes de la convention relative aux droits de l'enfant et aider les Etats membres dans leurs efforts nationaux. Les conclusions de cette conférence incitent l'UE à traiter la pauvreté et l'exclusion des enfants par une approche politique s'appuyant sur les recommandations d'Eurochild. Celles-ci pourraient constituer une nouvelle étape en faveur des engagements établis dans la stratégie "Europe 2020", qui s'engagerait à sortir 20 millions de personnes de la pauvreté au cours des dix prochaines années.

Un train de campagne contre la pauvreté

A noter que la conférence a commencé sur une initiative originale puisqu'elle a accueilli trois travailleurs sociaux et deux jeunes belges de Louvain qui ont milité à travers un "train de campagne" de Bruxelles à Örebro. Leurs objectifs était de traverser cinq villes et de sensibiliser le public à la pauvreté des enfants en Europe, où ils étaient reçu par des ambassadeurs de l'année de la lutte contre la pauvreté et l'exclusion.

Tout au long du trajet, l'équipe du "train de campagne" a discuté de la pauvreté en Europe avec un maximum de passagers puis a fait une pétition appelant les dirigeants européens à mettre fin à la pauvreté des jeunes, cette dernière ayant recueilli plus de 6000 signatures. L'initiative rappelle tristement qu'en Europe, d'après les Nations Unies, un enfant sur cinq vit une situation difficile et quelques 19 millions d'autres sont menacés par la pauvreté.

 

En savoir plus:

Une idée pour agir, la-Croix.com, projets français menés dans le cadre de l'année européenne de lutte contre la pauvreté

Une idée d'Europe - Touteleurope.fr zoom sur des projets européens menés dans le cadre de l'année européenne de lutte contre la pauvreté

Le dossier de Touteleurope.fr sur l'année européenne de lutte contre la pauvreté et l'exclusion

Article sur la 7e conférence d'Eurochild