Derniers articles publiés

La Slovaquie entre dans la zone euro

Actualité 02.01.2009

Le 1er janvier 2009 la Slovaquie est devenue le 16ème Etat membre de l'Union européenne à abandonner sa monnaie, la couronne slovaque, au profit de la monnaie unique européenne.

Le 7 mai 2008 la Commission européenne, après une évaluation approfondie de la situation économique et financière de la Slovaquie, lui a ouvert les portes de la zone euro. Le Parlement européen, consulté, s'est prononcé en faveur de cette demande le 17 juin 2008.

Connaissez-vous l'euro? Notre quiz-euro est là pour vous défier !Les chefs d’Etat et de gouvernement ont quant à eux donné leur accord politique à l’entrée de la Slovaquie dans la zone euro à l’occasion du Conseil européen des 19 et 20 juin. Les ministres des finances des 27 ont donné leur feu vert le 8 juillet 2008 pour que la Slovaquie adopte l'euro au 1er janvier 2009.

Les ministres des Finances de l'Eurogroupe se sont accordés sur le taux de change couronnes slovaques / euros : 30,126 pour 1.

 

Un processus institutionnel long : de l'entrée dans l'Union à l'adoption de la monnaie uniqueDécouvrez ici les nouvelles pièces slovaques :


La Slovaquie, devenue indépendante en 1993, a déposé sa demande d'adhésion à l'Union européenne le 27 juin 1995. Le 15 juillet 1997, la Commission émettait un premier avis positif sur la candidature slovaque. Bratislava a officiellement intégré à l'Union européenne le 1er janvier 2004.

Pendant ce temps, le gouvernement de Mikulas Dzurinda a entamé dès juillet 2003 les démarches auprès des institutions européennes afin de faire entrer son pays dans l'Eurogroupe.

Le planning fixé par le Premier ministre slovaque visait le 1er janvier 2009 comme date d'entrée dans la zone euro, sous réserves des décisions des autorités européennes. Son successeur Robert Fico a maintenu cet objectif tout en poursuivant le train des réformes nécessaires au redressement économique du pays.


Un contrat "convergence" rempli

Mais avant de pouvoir entrer dans la zone euro, la Slovaquie a du se plier à une importante série d'obligations d'ordre économique, financière et budgétaire afin de satisfaire aux fameux "critères de convergence" fixés par le traité de Maastricht, sous le contrôle permanent de la Banque centrale européenne et de la Commission.

Ainsi, en matière de stabilité des prix, la Slovaquie figure comme bon élève puisque la hausse des prix a été globalement maîtrisée : de mai 2007 à mai 2008 son inflation n'a été que de 2,2%, soit 0,7 % point en deçà du plafond autorisé par le traité de Maastricht.

Depuis, la Banque Centrale européenne s'est quelques peu inquiétée de fortes "tensions inflationistes", mais les 27 ont passé outre cette critique, reconnaissant les efforts suffisants de la Slovaquie depuis 2003.

Le budget public slovaque s'est révélé parfaitement sain. Concrètement, le déficit slovaque est passé de 8,2% du PIB en 2002 à 2,2% l'année dernière et la dette totale ne représentait que de 29,4% du PIB.

Enfin, la Commission européenne et la BCE ont donné des conclusions positives lors de l'examen des taux d'intérêts pratiqués en Slovaquie. Les taux à moyen et long terme ne dépassent pas les 4,5%, soit 2 points en dessous du standard européen.

 

Sources

La Slovaquie rejoint l'Euro  : Communiqués de presse - Commission européenne - 01/01/2009 - IP/09/001

En savoir plus

Elargissement de l'Union européenne - Touteleurope.fr
L'euro - Touteleurope.fr