Derniers articles publiés

La recherche de l'Union européenne met en lumière l'importance des régions polaires pour le climat mondial

Actualité 01.03.2007

La Commission européenne a diffusé aujourd'hui un rapport mettant en lumière les avancées dans la compréhension du rôle des régions polaires dans le changement climatique et l'environnement qui ont été accomplies grâce aux programmes cadres de la recherche de l'Union européenne. Un projet, intitulé EPICA, a fait apparaître que les niveaux de dioxyde de carbone sont les plus élevés depuis 650,000 ans, ce qui suscite des préoccupations au sujet de l'intensité du réchauffement de la planète dans l'avenir. Le projet DAMOCLES a examiné l'impact humain et environnemental de la diminution de la couverture des glaces de mer dans l'Arctique. Il a produit des données qui seront précieuses pour prévoir les effets de la font des calottes polaires et mis au point des nouveaux instruments adaptés aux conditions très particulières de l'Arctique. Le rapport arrive au moment où la communauté scientifique internationale lance l'Année polaire internationale, une vaste campagne scientifique qui compte plus de 200 projets auxquels participent des scientifiques de plus de 60 pays en vue de concentrer l'attention du monde sur l'importance des régions polaires pour notre climat. Contribution de l'Union européenne à l'Année polaire internationale, un symposium international, intitulé "Environnement et climat polaires : les défis", qui se tiendra les 5 et 6 mars à Bruxelles sous l'égide de la Commission européenne, rassemblera des scientifiques européens et internationaux de haut niveau et abordera les perspectives futures et les priorités en matière de recherche pour les régions polaires.