Derniers articles publiés

La Croatie, le pays des mille îles

Actualité 18.07.2014

Dernier Etat membre à avoir rejoint l'UE en 2013, la Croatie est une destination touristique très convoitée. Chaque année, ce petit pays d'à peine 4,5 millions d'habitants accueille plus de onze millions de touristes venant, pour la plupart, d'Europe. Eau transparente, soleil et brise marine font de la côte croate l'endroit idéal où passer vos vacances d'été !

croatia (C) istockphoto

De Rijeka à Dubrovnik, 600 km de littoral

La côte adriatique est sans aucun doute la partie de Croatie la plus connue des Européens. Du Nord au Sud, les principales villes de Croatie (mais pas sa capitale) sont mouillées par la mer. Rijeka, Zadar, Split, Dubrovnik, mais aussi Trogir et Šibenik, sont les points de départ idéaux pour un voyage le long de la côte. Etalé au pied des Alpes dinariques, le littoral croate est ensuite prolongé par 1185 îles et îlots, dont seuls 67 sont habités. Si les îles les plus célèbres sont Hvar, Mljet, Rab, Korčula ou encore les Kornati, il est toujours possible de se rendre dans des endroits moins prisés par les touristes et parfois complètement déserts. 

Le voyage classique sur la côte croate commence dans le Sud de la Dalmatie, à Dubrovnik. Cette "Perle de l'Adriatique", longtemps connue sous le nom de Raguse, est inscrite depuis 1979 au patrimoine mondial de l'Unesco. Ses remparts et ses fortifications qui encerclent les toits rouges de la ville valent à eux seuls le détour. Mais si vous préférez fuir le gigantesque afflux de touristes qui caractérise Dubrovnik, rendez vous au port pour un départ immédiat vers une île (Mljet ou Lokrum, par exemple) ou vers la ville de Split, base parfaite pour des escapades sur les îles.

Deuxième ville de Croatie après Zagreb, Split a un centre-ville unique au monde. L'immense palais de l'empereur romain Dioclétien, construit à partir de 295, a ouvert ses portes au fil des siècles. Les appartements se métamorphosent en habitations, les temples sont transformés en églises et le palais, petit à petit, devient un véritable centre-ville, inscrit lui-aussi au patrimoine mondial de l'Unesco. Depuis Split, qui se trouve dans le centre de la côte dalmate, vous pouvez facilement rejoindre la plupart des îles : Brač, Hvar, Vis, mais aussi Korčula ou les Kornati. En outre, à une demi-heure de voiture de Split, vous retrouverez Trogir, l'une des plus belles villes médiévales de la côte dalmate, également protégée par l'Unesco.

En remontant encore la côte dalmate vers le Nord, vous pourrez faire une halte dans la ville de Zadar qui s'étend devant un archipel de quelques 200 îles. Longtemps contrôlée par la république de Venise, Zadar affiche aujourd'hui une forte proximité culturelle avec l'Italie, que vous pourrez expérimenter notamment dans l'excellente gastronomie locale. Plusieurs parcs naturels et nationaux entourent la ville de Zadar : Paklenica au nord, le parc de Telašćica et l'archipel des Kornati au sud, véritable paradis des plongeurs.

Enfin, tout au Nord de l'Adriatique, la ville de Rijeka, premier port de Croatie, domine le golfe de Kvarner. Si elle ne possède pas de monuments inoubliables, Rijeka est un point de passage pour de nombreux touristes arrivant de Trieste ou Zagreb. En effet, depuis le grand port de Rijeka les énormes ferry et paquebots de la compagnie Jadrolinija pourront vous emmener en Italie, tout comme dans l'ensemble des principales villes de la côte croate. 

Zagreb et l'intérieur des terres

La capitale de la Croatie et la partie centrale et orientale du pays ne sont pas très connues par les Européens. Pourtant, même s'ils sont moins impressionnants que la côte adriatique, ces endroits méritent plus qu'un détour. Zagreb est la première ville du pays, avec près d'un million d'habitants (sur un total de 4,5 millions dans tout le pays). Il s'agit d'une capitale à taille humaine, épargnée par la guerre qui a frappé l'Est du pays durant les années 1990. Proche des pistes de ski, mais équipée aussi d'un lac artificiel où l'on peut pratiquer tous les sports nautiques, Zagreb peut être visitée en été comme en hiver. En seulement deux heures de voiture de la capitale, il est possible de se rendre sur la côte, en Slavonie (Est), aux Lacs de Plitvice (Patrimoine de l'Unesco) ou encore de traverser la frontière vers la Slovénie et l'Italie au Nord-Ouest ou la Hongrie, la Serbie et la Bosnie à l'Est et au Sud-Est.

La presqu'île magique de l'Istrie

Entre le golfe de Venise et le golfe de Rijeka, l'Istrie mérite un chapitre à part. Située entre Italie, Slovénie et Croatie, l'Istrie a été influencée par différentes cultures tout au long de son histoire. Sur la côte, des cités romaines et/ou vénitiennes attirent de plus en plus les visiteurs : Pula, Poreč, Rovinj, Umag sont parmi les plus célèbres. Dans l'intérieur des terres, des villages médiévaux perchés offrent leur production de truffes, d'huile d'olive, de vin et de miel. Mer et montagne sont donc à portée de main sur un territoire relativement petit (environ 2800 km2). Un véritable coup de coeur pour tous les amateurs de la gastronomie, de l'histoire et de la nature.