Derniers articles publiés

La consommation d'alcool en Europe

Carte et comparatif 04.01.2019

C'est en Europe que la consommation d'alcool par habitant est la plus élevée au monde. Elle varie néanmoins fortement d'un pays à l'autre, ainsi que le budget qui lui est consacré.

La Commission européenne a adopté de nombreuses stratégies au fil des années pour limiter les dommages causés par la consommation d'alcool sur la santé des Européens. Cette dernière serait en effet responsable de plus de 7% des maladies et décès prématurés dans l'Union européenne.

La Lituanie (18,2 litres par personne), la Roumanie (13,7 litres), le République tchèque  (13,7 litres), la Croatie (13,6 litres) et la Bulgarie (13,6 litres) arrivent en tête du classement de l'Union européenne.

Ces chiffres sont néanmoins beaucoup plus bas que dans les années 1970. Cette année-là, la consommation d'alcool pur en France atteignait par exemple 21,5 litres par personne, contre 11,7 litres en 2016 ! Pour le Portugal, elle était en 1971 de 20,8 litres, contre 10,6 litres en 2016.

Meilleurs élèves de l'Union européenne, les Maltais et les Italiens ont respectivement consommé 7,5 et 7,6 litres d'alcool pur par personne en 2016.

C'est en Europe, au sens large*, que la consommation d'alcool par habitant est la plus élevée au monde. En 2016, la moyenne par adulte et par an sur le continent européen* se situe ainsi à 10,3 litres d'équivalent alcool pur. Les pays du nord et du centre de l'Europe consomment principalement de la bière alors que les Etats du Sud consomment plutôt du vin (l’Espagne faisant exception).

*les données fournies par l'Organisation mondiale de la santé portent sur la "région européenne", qui comprend 54 pays dont ceux de l'Union européenne, de l'Asie centrale, la Turquie ou encore la Russie.

Des milliards d'euros chaque année

Une étude d'Eurostat publiée le 1er janvier 2019 estime ainsi que les habitants de l'Union européenne ont dépensé environ 130 milliards d'euros pour acheter de l'alcool en 2017 (hors consommation dans les bars et les restaurants !), soit environ 300 euros par personne, près d'un point de PIB européen, ou encore 1,6 % des dépenses de consommation des ménages de l'UE.

La part des dépenses ménagères consacrée à l'alcool est la plus forte dans les pays baltes : Estonie (5,2%), Lettonie (4,9%) et Lituanie (4%) ; suivis par la Pologne (3,5%), la République tchèque (3,3%), la Hongrie (3%) et la Finlande (2,8%).

A l'autre extrême, les Espagnols (0,8%), les Grecs et les Italiens (0,9%) sont ceux qui consacrent la plus faible part de leurs dépenses à l'alcool, suivis par les Allemands, les Autrichiens et les Portugais (1,4%).

Part des dépenses ménagères consacrée à l'alcool dans les pays de l'UE (hors Croatie) - Données Eurostat 2017 - (*) Données provisoires.