Derniers articles publiés

La communauté internationale promet 10 milliards de dollars pour Haïti

Actualité 02.04.2010

Mercredi 31 mars, alors que des millions d'Haïtiens se préparaient à faire face à la saison des pluies, la communauté internationale s'est réunie à New York sous l'égide des Nations unies. Au programme : l'aménagement d'un plan d'aide humanitaire aux populations touchées par le séisme meurtrier du 12 janvier 2010.

Dès le lendemain de la catastrophe, les Nations unies avaient conscience de la mesure du drame et de la nécessité de lancer la reconstruction dans les plus brefs délais.

Victime d'un climat tropical aux conséquences désastreuses, la République d'Haïti est particulièrement exposée aux ouragans et aux pluies tout au long de l'année. Dans ces conditions, il était difficilement envisageable de laisser à eux-mêmes des millions d'Haïtiens sans abri.

Or les dirigeants des pays parties de l'ONU on fait preuve d'une sensibilité et d'une générosité inattendues.

A la veille de la conférence, les organisateurs n'espéraient pas un tel résultat. Persuadés de récolter environ 3,8 milliards de dollars, ils se sont ravisés. A l'issue de la rencontre, en effet, les pays donateurs avaient mis sur la table la somme de 9,9 milliards de dollars.

Parmi tous les participants, l'Union européenne s'est distinguée par ses promesses de dons : avec1, 235 milliards d'euros, elle fournit le support financier le plus important à l'échelle planétaire.
 
En tant que chef de la délégation du Parlement européen, Michel Striffler a participé à cette course pour la solidarité. Première Vice-présidente de la Commission parlementaire du développement, Mme Striffler s'est réjouie du rôle primordial de l'Union européenne au cours de la réunion. L'eurodéputé espère ainsi que cet élan de générosité pourra non seulement aider la reconstruction, mais aussi la lutte contre la corruption qui afflige le pays.

Pour cette raison, Michel Striffler a évoqué la question au cours d'un entretien bilatéral avec Catherine Ashton, chef de la diplomatie européenne, qui a été rassurée sur le suivi et la bonne utilisation des aides promises à la République d'Haïti.

En accord avec Andris Piebalgs, Commissaire en charge du Développement et Kristalina Georgieva, Commissaire en charge de l'aide humanitaire, l'eurodéputée a également souhaité un renforcement du secteur agricole afin d'assurer la sécurité alimentaire du peuple haïtien.

A nouveau, les pays donateurs ont fait part de promesses. Reste à voir si ces sommes seront réellement versées et comment elles seront utilisées. Le secrétaire général des Nations unies Ban Ki-Moon a lui-même demandé à la communauté internationale de verser 1,4 milliards de dollars. Pour le moment, l'appel n'a été honoré qu'à hauteur de 50%.

 

 

En savoir plus :

 

Haïti : l'UE envoie 150 hommes et promet 430 millions d'euros - Touteleurope.fr

L'aide au développement - Touteleurope.fr