Derniers articles publiés

La Commission prend de nouvelles mesures pour lutter contre les salmonelles

Actualité 01.08.2006

La Commission européenne a adopté aujourd’hui deux règlements qui visent à réduire et à maîtriser la présence des salmonelles dans les cheptels de volailles et les œufs sur tout le territoire de l’Union. Le premier définit des objectifs pour la réduction de la prévalence des salmonelles chez les poules pondeuses, ce qui devrait aboutir, par voie de conséquence, à une réduction de la contamination des œufs. Chaque État membre devra s’employer à diminuer le nombre de poules pondeuses contaminées dans des proportions annuelles minimales dûment spécifiées. Pour les États membres affichant des taux de contamination supérieurs, la barre a été placée plus haut. La première échéance est fixée à 2008, mais les gouvernements devront soumettre à la Commission, début 2007, des programmes nationaux de lutte contre les salmonelles chez les poules pondeuses. Quant au second règlement, il énonce diverses exigences relatives aux méthodes de lutte contre les salmonelles, dont la vaccination obligatoire des poules pondeuses à compter de 2008 dans les États membres caractérisés par une prévalence égale ou supérieure à 10 %. Par ailleurs, au vu des résultats d’un récent rapport préliminaire de l’Agence européenne de sécurité alimentaire sur les taux de salmonelles chez les poules pondeuses[1], la Commission étudie la possibilité d’interdire au plus vite le commerce des œufs provenant de cheptels contaminés. Elle a déjà soumis aux États membres une proposition visant l’imposition de diverses restrictions d’ordre commercial et les solutions envisageables seront examinées de manière plus approfondie à l’automne avec des spécialistes nationaux de la sécurité alimentaire.