Derniers articles publiés

La BEI soutient les transitions politiques au Maghreb et au Moyen-Orient

Revue de presse 23.02.2011

Le mouvement révolutionnaire qui s'amplifie dans le monde arabo-musulman force la diplomatie européenne à s'adapter rapidement. Dans le cadre des partenariats euromed (processus de Barcelone et Union pour la méditerranée) qui lie l'Union à sa rive Sud, la Banque Européenne d'Investissement (BEI) va renforcer son appui financier pour accompagner et soutenir la démocratisation des pays concernés. 

Outre les différentes sphères d'influences européennes qui se projettent sur la rive Sud de la méditerranée, il existe depuis longtemps tout un cadre coopératif entre l'Union européenne et les Etats nord-africains. En fait partie le partenariat Euromed, plus connu sous le nom de Processus de Barcelone, auquel s'est superposée en 2008 l'Union pour la méditerranée qui est considéré comme une "alliance novatrice reposant sur les principes de la responsabilité commune, du dialogue et de la coopération et a pour objectif la création d'un espace de paix, de sécurité et de prospérité partagée dans la région méditerranéenne" rappelle le site du Service européen de l'action extérieure. Ce partenariat repose principalement sur une forte coopération économique et financière.

C'est en effet la Banque européenne d'investissement qui représente l'instrument principal de collaboration avec les Etats du Sud de la Méditerranée, en matière de développement principalement. A l'heure des révoltes populaires qui embrasent le monde arabo-musulman, "la BEI, bras financier de l'UE, s'est dite prête, mardi 22 février, à doubler ses prêts aux pays du Sud de la Méditerranée, à environ 6 milliards d'euros pour la période 2011-2013, afin d'aider leur transition vers la démocratie" [Le Monde].

Parallèlement aux atermoiements des chancelleries occidentales face au mouvement de fond qui traverse le Maghreb et le Moyen-Orient, Philippe de Fontaine Vive, vice-président de la BEI croit à son action : "Nous voulons être présents tout de suite pour financer maintenant les besoins économiques pour que la désespérance qu'il y a dans la région ne cède pas le pas à une conflagration aussi économique et sociale (...) A l'heure actuelle, dans un pays comme la Tunisie, une liberté retrouvée peut permettre d'avoir un taux de croissance accru de 1 ou 2 % de point de PIB par an" a-t-il évoqué [Le Monde]. Réagissant à l'actualité tragique qui se déroule en Libye, M. de Fontaine Vive rapporte les propos du président de la BEI, Philipe Maystadt, affirmant que  "la Banque n'a jamais été autorisée à agir en Libye".

De plus, pour mieux accompagner les réformes démocratiques dans les pays concernés, et affirmer son soutien à la nouvelle ère e qui s'offre à eux, "le Parlement européen a voté jeudi 17 février 2011, un amendement pour augmenter de 1,7 md€ le montant global des garanties accordées aux prêts de la Banque européenne d'investissement en dehors de la Communauté européenne dont 1 md€ pour financer les projets dans le bassin méditerranéen" [Euronostrum], "mais les gouvernements de l'UE doivent encore donner leur feu vert" note Le Monde.

 

En savoir plus :

 

La BEI lance un ambitieux programme en faveur des partenariats publics-privés en Méditerranée  -Touteleurope

Les autres titres de la presse en ligne

Agriculture, pêche

Comment l’agriculture de l'UE s’est adaptée au marché mondial [EurActiv.fr]

Budget

Pour Marie-Anne Montchamp, les coûts sociaux des arbitrages budgétaires devraient être pris en compte [Toute l'Europe]

Elargissement

En Turquie, le nom de Nicolas Sarkozy ne soulève même plus l'indignation [Les Echos]

Emploi, affaires sociales

La Finlande innove pour employer ses seniors [La Croix]

Environnement

Haro sur Cameron, qui voulait vendre les vertes forêts anglaises [Rue89]

L'Union Européenne devrait assouplir l'interdiction des OGM dans la nourriture animale [La Tribune]

Etats membres

Mohamed et Ali interdits de virement bancaire [Le Monde]
Ici, on embauche des présidents étrangers [Le Monde]
Irlande : les élections législatives auront lieu le 25 février [Reuters]
La gauche italienne sans leader face à Berlusconi [Les Echos]
Lettonie : le taux de chômage à 16,9% au 4e trimestre [AFP]
La Norvège va normaliser sa situation budgétaire dès 2011 [AFP]
Merkel annonce des "discussions" en Europe sur les échéances du prêt à la Grèce [AFP]
Les Européens restent fermes sur le plan d'aide irlandais [AFP]
Italie: réunion de crise autour de Silvio Berlusconi sur la Libye [AFP]

Euro, économie

La BEI continue à financer les pays européens en crise [Le Figaro]
Dette: mission UE-BCE à Lisbonne [AFP]
La dette grecque au menu d'un dîner à Berlin [Le Figaro]
L'Europe simplifie la vie des dirigeants de PME [Le Figaro]
Inflation/BCE : vers plus de fermeté? [Reuters]
Angela Merkel s'implique directement dans le dossier Daimler-EADS [Les Echos]
Salaires, coût du travail : les différentiels France-Allemagne [Le Monde]
La sauvegarde de l'euro entre dans une phase décisive [Les Echos]
Zone euro : la BCE en campagne pour des contrôles et sanctions automatiques [AFP]

Institutions

Le traité de Lisbonne, un an après [Le Monde]
Un nouveau référendum sur le chemin de l'Europe [Presseurop]

Relations extérieures

Soulèvements démocratiques dans le monde arabe : Que disent les Etats européens ? [Toute l'Europe]
L'UE envisage 6 milliards d'euros de prêts pour le sud de la Méditerranée [Le Monde]
L'homme d'affaires Behgjet Pacolli élu à la tête du Kosovo [Le Monde]
La presse italienne dénonce l'ambiguïté de Rome envers Tripoli [Le Monde]
Kadhafi lâché par certains de ses diplomates [Le Monde]
Ashton s'adresse à Kadhafi [AFP]
UE: demande de sanctions contre l'Iran [AFP]
Dette: l'Egypte cherche l'appui de la GB [AFP]
Les défections de dignitaires du régime libyen se multiplient [Les Echos]
Paris prône un statut privilégié pour la Tunisie en Europe [Les Echos]
Kosovo: le leader controversé Hashim Thaçi réélu au poste de Premier ministre [AFP]
Gaz: le robinet libyen vers l'Italie et l'Europe est coupé, Rome rassure [AFP]
La chef de la diplomatie européenne en Egypte [Euronews]
Jean Quatremer : les politiques étrangères nationales de l’Union ont été mises en concurrence [Euronews]

Société de l'information

Un pays européen peut-il imposer un prix unique pour les livres numériques dans ses frontières ? [Toute l'Europe]
Nouvelles accusations d'abus de position dominante contre Google à Bruxelles [AFP]
La Loppsi, ennemie du Net, déni de démocratie [Slate]

 

Ailleurs en Europe

Presse anglophone

Merkel's tax imperative [Irish Times]
Cowen approves Air Corps preparation for Libyan airlift [Irish Times]
Italy leads efforts to produce European policy to contain effects of crisis [Irish Times]
Libya replete with EU arms as Gaddafi massacres protesters [EU Observer]
We owe the internet for changing the world. Now let's learn how to turn off [The Guardian]
Robert Fisk: Gaddafi raved and cursed, but he faces forces he cannot control [The Independent]

Presse espagnole

El BCE y la Comisión Europea examinan la solidez financiera de Portugal [El Pais]
La UE suspende la negociación bilateral con Libia [El Pais]
La UE abre la mano en la importación de transgénicos para piensos [El Pais]
 El temor a una oleada de inmigrantes refuerza el apoyo de la UE al cambio [El Pais]
Ashton: 'Los egipcios deben decidir su futuro y qué necesitan de nosotros' [El Mundo]
Ferran Tarradellas, el 'cuentahistorietas' de la Unión Europea [El Mundo]
La UE elude hablar de sanciones a Gadafi pese a los cientos de muertos [EL Mundo]

Presse germanophone

Union und FDP machen Merkel strenge Vorgaben für Euro-Verhandlungen [Die Zeit]
EU will Importverbot von Gen-Futtermitteln locker [Die Presse]
Kosovo - Pacolli zum Präsidenten, Thaci zum Premier gewählt [Der Standard]
Minister zu Guttenberg – Entlassen [FAZ]

Presse italienne

Rivolta in Libia, l'appello di Frattini: "Stop all'orribile bagno di sangue" [La Stampa]
Presidenza Bce, su Draghi c'è il veto della Merkel: "Il problema? E' italiano" [Il Giornale]
La Cassazione, la mafia e il libero mercato [Il Sole 24 Ore]
L'emergenza libica richiede uno sforzo di coesione nazionale [Il Sole 24 Ore]
La rivoluzione in Libia vista dagli occhi dell'inviato Twitter [Il Sole 24 Ore]