Derniers articles publiés

L'utilisation de la cigarette électronique dans l'UE

Carte et comparatif 24.06.2014

Environ 7% des Européens ont fumé une cigarette électronique au moins une fois dans leur vie, selon un Eurobaromètre publié par la Commission européenne en 2012. D'après les chiffres de l'exécutif de Bruxelles, deux Européens sur trois (69%) ont entendu parler de la e-cigarette, même si certains (23%) ne savent pas vraiment de quoi il s'agit. Cependant, les chiffres varient beaucoup d'un pays à l'autre. Toute l'Europe vous propose un comparatif sur l'utilisation de la cigarette électronique dans l'Union européenne.

Pour consulter cette infographie, vous devez installer le logiciel gratuit Adobe Flash Player en cliquant sur le lien ci-dessous.

Get Adobe Flash player

Les chiffres de l'Eurobaromètre datent de 2012, la Croatie n'est donc pas présente dans ce comparatif.

La cigarette électronique fait son apparition dans les années 2000 et connait aujourd'hui un véritable boom des ventes en Europe. Cependant, sa diffusion varie largement à l'intérieur de l'Union européenne. Dans certains Etats membres, comme la Bulgarie, le Danemark et la Pologne, le nombre de personnes ayant utilisé au moins une fois la e-cigarette dépasse les 13%. Au contraire, à peine 2% des Suédois et 3% des Slovaques ont déjà essayé une cigarette électronique. En Europe, les jeunes sont généralement plus informés sur la e-cigarette : 56% des Européens âgés entre 15 et 24 ans savent ce qu'est une cigarette électronique, contre 30% des plus de 55 ans. 

Seulement 27% des Européens considèrent que les cigarettes électroniques sont nocives pour la santé, contre 35% qui pensent le contraire. 38% d'entre eux ne s'expriment pas sur la question. Ces chiffres varient également d'un pays à l'autre : alors que 53% des Finlandais sont favorables aux e-cigarettes, 49% des Tchèques et 47% des Italiens les trouvent toxiques.

En France, 7% de la population a essayé une cigarette électronique au moins une fois dans sa vie. Les e-cigarettes divisent les Français : un sur quatre (26%) ne les considèrent pas nocives, contre 30% qui les estiment dangereuses pour la santé. 43% des habitants de l'Hexagone connaissent la cigarette électronique.