Derniers articles publiés

L'Union européenne sous présidence tchèque négocie le cessez-le-feu israélo palestinien

Actualité 02.01.2009

La République tchèque a pris les rênes de l'Union européenne le 1er janvier 2008 et déjà l'attend une délicate mission au moyen orient : tenter d'obtenir l'arrêt des hostilités entre Israël et la Palestine, initiées par Jérusalem dans le cadre de son opération "Plomb durci".

 

 

 

A peine arrivée à la tête de la présidence tournante de l'UE, la République tchèque devra déjà se montrer active et determinée sur la scène internationale : la reprise des hostilités au proche orient entre Israël et le Hamas, oblige l'UE à "prendre l'initiative" selon les mots du Premier ministre tchèque Mirek Topolanek, notamment en raison de l'inertie américaine.

Ainsi, le Premier ministre tchèque a annoncé le 1er janvier 2009 le départ prochain d'une délégation européenne dans la région.
Cette mission diplomatique, menée par les ministres des affaires étrangères français, tchèque et suédois, mais également par le Haut représentant de la politique étrangère de l'UE Javier Solana, se rendra au Caire à Tel-Aviv, à Ramallah et enfin à Amman afin d'obtenir un cessez-le-feu entre belligérants sur la base d'un nouvel accord de trêve puisque le projet initialement présenté fin décembre par le quartet UE/Russie/Etats-Unis/ONU au gouvernement israélien a été rejeté.

 

En savoir plus :


Relations extérieures de l'Union européenne - Touteleurope