Derniers articles publiés

L'Union européenne prépare l'après Kyoto

Actualité 29.11.2007

© Communauté européenne, 2007Engagée fermement  dans la lutte contre le réchauffement climatique, l'Union européenne prépare l'après Kyoto dans le cadre de la conférence des Nations Unies sur le changement climatique qui se tiendra à Bali du 3 au 15 décembre 2007.



Contexte

Le groupe d'experts intergouvernemental sur l'évolution du climat (GIEC) a été formel dans ses dernières conclusions sur l'évaluation des changements climatiques : la situation environnementale est préoccupante. "Les preuves scientifiques du changement climatique mis en évidence par le GIEC sont irréfutables et alarmantes", a déclaré Stravos Dimas, commissaire européen en charge de l'Environnement.

Du 3 au 15 décembre 2007, la réunion de Bali rassemblera les parties à la convention cadre des Nations unies sur les changements climatiques (CCNUCC) et celles du Protocole de Kyoto. La délégation de l’Union européenne sera conduite par la "troïka", composée du ministre portugais de l'Environnement, du ministre slovène de l'Environnement et du commissaire européen Stravos Dimas.

L'UE au centre de la lutte contre le réchauffement climatique

Depuis plus de 10 ans, l'Union européenne a mis en place une politique de lutte contre le changement climatique en devenant sur ce sujet un acteur central au niveau mondial. L'UE s'est dotée d'objectifs de réduction des gaz polluants et œuvre de manière transversale pour que les problématiques environnementales soient prises en compte dans la plupart de ses politiques. En créant en 2005 un système européen d'échange de quotas d'émissions de gaz à effet de serre (ETS), l'Union européenne a donné naissance à une législation contraignante pour la préservation de l'environnement.

La première période d'engagement du protocole de Kyoto se terminera en 2012. L'Union européenne s'est engagée à réduire d'ici là ses émissions de gaz à effet de serre (GES) de 8 %  par rapport à 1990. En 2001, le refus des Etats-Unis de ratifier le Protocole de Kyoto a remis en question une action contraignante à l'échelle internationale. L'UE souhaite toutefois parvenir à un accord global à partir de 2012 impliquant un maximum de pays dans la lutte contre le réchauffement climatique.

Vers un accord mondial ambitieux

Stravos Dimas qui participera aux discussions à Bali, a déclaré que "l'objectif du futur accord doit être de limiter le réchauffement de la planète à 2° C au-dessus des températures de l'ère préindustrielle, afin d'éviter les effets les plus catastrophiques du changement climatique".

La Conférence de Bali doit permettre d'établir une feuille de route présentant les principales composantes des négociations que la Commission souhaite voir aboutir en 2009. Par rapport à l'évolution du climat, "la seule réaction responsable est d'intensifier les efforts planétaires afin de limiter les émissions de gaz à effets de serre" a annoncé le commissaire Stravos Dimas.

Le 30 octobre 2007, le conseil des ministres de l'Environnement de l'Union européenne a approuvé la position de l'UE en précisant huit grands axes qui devraient structurer le futur accord international :

 Limitation du réchauffement de la planète à 2° C au-dessus des températures de l'ère préindustrielle.
Imposition de réductions obligatoires plus importantes des émissions absolues des pays développés.
Apport de nouvelles contributions équitables et efficaces par d'autres pays.
Renforcement et élargissement du marché mondial du carbone, y compris par des mécanismes flexibles qui soient innovants et renforcés.
Coopération accrue en matière de recherche, de développement et d'utilisation des technologies propres nécessaires à une réduction des émissions.
Intensification des efforts en vue d'une adaptation au changement climatique.
Adoption de mesures concernant les émissions dues au transport aérien et maritime international.
Réduction des émissions dues au déboisement, auquel on attribue jusqu'à 20 % des émissions mondiales de CO2.

L'UE progresse vers ses objectifs de réduction de CO2

Le rapport annuel de la Commission européenne sur les progrès accomplis en matière de réduction des émissions de CO2 présente un bilan globalement positif, même si des progrès restent à faire.

Selon les projections européennes, la réduction des émissions de l'UE15 en 2010 par rapport à 1990 devrait être de 7, 4 %, soit un peu moins que les 8 % prévus à l'horizon 2012 par le protocole de Kyoto. Cette réduction devrait être atteinte si des dispositions supplémentaires telles que des mesures forestières favorisant  l'absorption du carbone de l'atmosphère sont prises d'ici là et intégralement appliquées.

Parmi ces mesures, le système européen d'échange de quotas de CO2 contribuera de manière significative à la réduction des émissions de gaz polluants. La Commission propose d'inclure le trafic aérien dans le système d'échange de quotas de l'UE à compter de 2011 et d'imposer une réduction de 10 % des gaz à effet de serre produits par les transports entre 2011 et 2020. Ces deux initiatives font actuellement l'objet de discussions au Conseil et au Parlement européen.

A noter qu'aucun objectif n'a été fixé pour l'UE27 puisqu'à l'époque de la ratification du protocole de Kyoto l'UE comptait 15 Etats membres. Tout en se rapprochant donc des objectifs fixés, l'UE doit poursuivre ses efforts pour satisfaire aux engagements de Kyoto et à ceux du Conseil européen de mars 2007 durant lequel les dirigeants européens ont assuré que l'UE réduirait ses émissions de l'ordre de 30 % par rapport aux niveaux de 1990 d'ici 2020 "pour autant que les autres pays développés consentent des efforts comparables".

Sources

Changement climatique : selon les projections, l'UE est sur la bonne voie pour atteindre l'objectif de Kyoto mais l'effort doit être poursuivi - Communiqué de presse du 27/11-07 - Commission européenne
Changement climatique : la conférence de Bali doit lancer des négociations et établir une feuille de route en vue d'un nouvel accord des Nations unies - Communiqué de presse du 27/11/07 - Commission européenne
La Conférence de Bali - Rubrique Environnement - Commission européenne

En savoir plus

La politique européenne de l'environnement - L'UE en action - Touteleurope.fr