Derniers articles publiés

L'Italien Antonio Tajani est élu président du Parlement européen

Actualité 17.01.2017

Le 17 janvier, l'Italien Antonio Tajani a été élu président de l'institution législative européenne. Il a obtenu 351 voix, contre 282 pour son rival Gianni Pittella. Son mandat s'achèvera à l'issue des prochaines élections européennes, en mai ou juin 2019.

Antonio Tajani

Jusqu'au jour J, les estimations de vote des députés européens ne donnaient qu'une avance de quelques dizaines de voix au candidat de droite Antonio Tajani sur celui des sociaux-démocrates, Gianni Pittella. Mais le ralliement surprise du troisième homme, le chef des libéraux Guy Verhofstadt, au premier laissait peu de doutes quant à l'issue du scrutin. 

C'est l'Italien Antonio Tajani, membre du Parti populaire européen (PPE) qui occupera le poste de président du Parlement européen jusqu'aux prochaines élections en mai ou juin 2019. 351 députés européens ont voté pour lui à l'issue du premier tour, contre 282 pour son rival. Le candidat de l'Alliance des démocrates et des libéraux pour l'Europe (ALDE), le Belge Guy Verhofstadt, s'est en effet retiré de la course le matin même après un accord "pro-européen" entre le PPE et l'ALDE, qui laisse à ce dernier le contrôle de la conférence des présidents du Parlement.

Elu au quatrième tour, cet ancien journaliste et proche de Silvio Berlusconi est l'un des fondateurs du mouvement Forza Italia. Ancien député européen de 1994 à 2008, Antonio Tajani a ensuite occupé le poste de vice-président des Commissions Barroso I et II, en charge des Transports puis de l’Industrie et de l’Entreprise. Il a été à nouveau élu au Parlement européen en 2014. Comme président de l'hémicycle, il succède à l'Allemand Martin Schulz, qui après deux ans et demi à ce poste, a choisi de s'engager dans la campagne pour les élections de son pays, prévues à l'automne.

Outre sa proximité avec l'ancien président du Conseil italien, ses adversaires n'ont pas manqué de souligner son inaction en tant que commissaire européen lors du scandale Dieselgate. Une commission d’investigation parlementaire a été créée pour enquêter sur son rôle à l'époque.

Le président du Parlement européen est élu par les députés européens tous les deux ans et demi, c'est-à-dire en début et milieu de législature. Le vote du 17 janvier 2017 correspond ainsi à la moitié du mandat actuel (2014-2019). Les candidats à la présidence sont présentés par leur groupe politique ou par au moins 38 eurodéputés. A l'issue du premier tour, si aucun candidat n'obtient la majorité absolue des suffrages (50% des voix plus une), un deuxième tour est organisé dans les heures qui suivent.