Derniers articles publiés

L'Europe touchée par la récession en 2009

Actualité 19.01.2009

C'est désormais officiel : le Produit intérieur brut (PIB ) de l'Union européenne devrait chuter de 1,8 % en 2009, selon les prévisions de la Commission européenne. Cette situation résulte des effets de la crise financière profonde sur l'économie réelle et de son corollaire, le ralentissement de l'activité économique mondiale. Cette récession devrait s'accompagner d'un important creusement des déficits et d'une nette augmentation du chômage. Bruxelles prévoit cependant que l'économie européenne devrait repartir d'ici fin 2009.

Les 27 touchés par la récession mondiale

Joaquín Almunia

D'origine espagnole, Joaquín Almunia est le commissaire européen chargé des affaires économiques et monétaires.


Selon les premières estimations de la Commission européenne, le dernier trimestre 2008 serait marqué par une nette baisse de l'activité économique mondiale. Le ralentissement économique touche de nombreux secteurs et les économies de marchés émergents s'en ressentent.

Ainsi, en 2009, la croissance du PIB mondial devrait ralentir pour s'établir à 0,5 % (contre 3,3 % en 2008 et une moyenne exceptionnelle de 5 % entre 2004 et 2007).

Et l'Union européenne n'échappera pas à cette récession. Ainsi avec un PIB qui a reculé de 0,2 %, la zone euro est entrée pour la première fois en récession technique, son PIB ayant reculé pendant deux trimestres consécutifs.

Les enquêtes réalisées dans différents secteurs et dans plusieurs pays laissent présager que le PIB continuera de reculer tout au long du premier semestre 2009.

La Commission européenne se veut pourtant optimiste. Joaquín Almunia indique ainsi que "Les mesures de stabilisation du marché financier, l'assouplissement des politiques monétaires et les plans de relance économique nous permettront d'enrayer la détérioration de l'économie cette année et de créer les conditions d'une reprise progressive au cours du second semestre de l'année. "

Creusement des déficits et augmentation du chômage en Europe

La croissance repart en 2010

Le PIB de l'Union européenne devrait connaître une légère remontée de 0,5 % en 2010, selon les estimations de la Commission européenne.

Les prévisions de la Commission européenne annoncent une forte hausse du taux de chômage, près de trois points, dans la zone euro d'ici à la fin 2010.

En effet le chômage devrait, selon ces pronostics, passer de 7,5 % en 2008 à 10,2 % en 2010, dépassant pour la première fois depuis 1998 la barre des 10 % .

Bruxelles envisage également un creusement des déficits publics dans la zone euro, qui devraient passer de 1,7 % du PIB en 2008 à 4,0 % en 2009 et 4,4 % en 2010. En France, le déficit public devrait atteindre 5,4 % en 2009 et 5 % en 2010.

Parallèlement, l'inflation semble s'atténuer en ce début d'année 2009. L'envolée des prix des produits de base qui a propulsé l'inflation vers des niveaux sans précédent durant l'été 2008 a été enrayée.

La  Commission européenne estime actuellement que l'inflation des prix à la consommation dans l'Union européenne devrait passer de 3,7 % en 2008 (3,3 % dans la zone euro) à 1,2 % en 2009 (1 % dans la zone euro) puis s'établir à un peu moins de 2 % en 2010 dans les deux régions.


Sources

Prévisions intermédiaires pour 2009-2010: le ralentissement de l'économie s'accentue mais la croissance sera de retour avant fin 2009 - Commission européenne

 

En savoir plus

Carte : les Etats membres de la zone euro