Derniers articles publiés

L'Europe relance Europeana mais n'exclut pas Google

Actualité 11.01.2011

Un "comité des sages" a rendu un rapport lundi 10 janvier 2011 à la Commission européenne sur la numérisation du patrimoine culturel européen. La bibliothèque numérique Europeana y tient une place centrale dans la stratégie numérique de l'Europe ... tout en laissant la place à de possibles partenariats publics-privés. Google n'est ainsi pas rejeté mais les projets de numérisation doivent clairement être encadrés selon le rapport.

Les recommandations formulées dans le rapport étofferont la stratégie plus large de la Commission, dans le cadre de la stratégie numérique pour l'Europe, visant à accompagner les institutions culturelles dans leur transition vers l'ère numérique.

Le rapport recommande que les États membres de l'UE redoublent d'efforts pour mettre en ligne les collections de leurs bibliothèques, archives et musées. Il met en évidence les intérêts d'un accès plus facile à la culture et aux connaissances européennes. Il indique également les avantages économiques potentiels de la numérisation, notamment au moyen de partenariats entre le secteur public et le secteur privé, pour la création de nouveaux services dans des secteurs comme le tourisme, la recherche et l'éducation.

Dans ce rapport, le comité, composé de Maurice Lévy, Elisabeth Niggemann et Jacques de Decker, soutient auprès des commissaires européennes Neelie Kroes et Androulla Vassiliou l'objectif de consolidation de la bibliothèque numérique européenne Europeana, inscrit dans la stratégie numérique, et propose des solutions pour rendre accessibles en ligne des œuvres protégées par les droits d'auteur.

Pour Neelie Kroes, commissaire chargée de la stratégie numérique et vice présidente de la Commission européenne, "mettre les collections de nos musées et de nos bibliothèques en ligne constitue non seulement une vitrine pour la richesse de l'histoire et de la culture européennes mais peut également apporter de nouveaux avantages dans le domaine de l'éducation, de l'innovation et de la création de nouvelles activités économiques. De nombreuses générations pourront consulter en ligne un contenu de grande qualité".

Le ministre de la Culture, Frédéric Mitterand, "se réjouit des pistes que trace le rapport pour amplifier encore le soutien donné au portail Europeana et donner une nouvelle dimension à la politique européenne en faveur de la numérisation".

Europeana : "référence première" du patrimoine culturel européen en ligne

Europeana: l’initiative "bibliothèques numériques" de l’UE vise à rendre l’ensemble du patrimoine culturel et scientifique de l'Europe – livres, journaux, films, cartes, photographies, musique, etc. – accessible à tous, et à le préserver pour les générations futures. Cette initiative est centrée sur deux domaines: le patrimoine culturel et l’information scientifique.
Voir le site d'Europeana

Les principales conclusions et recommandations du rapport intitulé "Nouvelle Renaissance" sont les suivantes:

  • le portail Europeana devrait devenir la référence première pour le patrimoine culturel européen en ligne. Les États membres doivent garantir que tout le matériel numérisé grâce à des fonds publics est accessible sur ce site et mettre tous leurs chefs-d'œuvre du domaine public sur Europeana d'ici à 2016 ;

  • les œuvres qui sont protégées par des droits d'auteur mais qui ne sont plus disponibles dans le commerce doivent être mises en ligne ;

  • les œuvres orphelines (dont les ayants droit ne sont pas identifiables) doivent faire au plus vite l’objet d’une réglementation de l'UE;

  • les États membres doivent augmenter considérablement les fonds consacrés à la numérisation afin de créer de l'emploi et générer de la croissance ;

  • les partenariats entre le secteur public et le secteur privé aux fins de la numérisation doivent être encouragés ;

  • afin de garantir la préservation des collections sous un format numérique, une deuxième copie de ce matériel culturel devrait être archivée sur Europeana. De plus, il faudrait élaborer un système de dépôt unique pour les matériels culturels qui doivent actuellement être déposés dans plusieurs pays en parallèle.

 

La numérisation par Google à encadrer

Les Sages ne repoussent donc pas l'idée qu'une entreprise privée comme Google puisse participer à la numérisation des livres européens. Maurice Lévy, patron du groupe publicitaire Publicis en conférence de presse, a expliqué au Parisien que "des partenariats public-privé pour la numérisation doivent être encouragées", mais avec "un certain nombre de conditions". Pourtant, à l'origine, Europeana apparaissait clairement comme une concurrente à la bibliothèque en ligne de la firme de Mountain View.

Le rapport rappelle néanmoins que les accords "doivent être transparents, non exclusifs et équitables pour tous les partenaires et doivent permettre un accès transnational au matériel numérisé pour tous". De plus, ce type de partenariat "ne devrait pas être octroyé pour une période de plus de sept ans". Or, le partenariat signé avec Google pour la numérisation des livres de la Bibliothèque Nationale de France a pour contrepartie l'exclusivité des droits commerciaux pendant 25 ans pour la firme américaine.

Avec la crise financière, les Etats ont tendance à limiter les budgets, comme on l'a vu récemment pour le budget européen. C'est dans ce cadre que se sont justifiés les accords entre Google et la ville de Lyon ou la BNF. Dès lors comment financer ce type de projet ? Une question de choix politique : "les fonds nécessaires à la construction de 100 km de routes pourraient financer la numérisation de 16 % de tous les livres disponibles dans les bibliothèques de l'UE" est-il rappelé dans le rapport.

 

En savoir plus :

Europeana : la bibliothèque numérique (ré)ouvre ses portes - Touteleurope.eu

le site d'Europeana

l'initiative "Bibliothèques numériques" - Commission européenne

Stratégie numérique: le Comité des Sages escompte une "nouvelle Renaissance" grâce à la mise en ligne du patrimoine culturel européen - Commission européenne

Europe de la Culture - Touteleurope.eu