Derniers articles publiés

L'Europe fête la musique le 21 juin !

Actualité 20.06.2017

Le 21 juin est le jour de la fête de la musique. Sur une idée originale française, cet événement n'a pas tardé à essaimer d'abord en Europe, puis dans le monde entier. Aujourd'hui, 120 pays le célèbrent chaque année.

Fête de la musique à Berlin

Tous les ans le 21 juin, résonnent dans les rues des villes européennes des airs de musique en tous genres. Amateurs, professionnels, groupes, solistes, classique, rock, jazz, rap… depuis son origine, la fête de la musique a l'ambition d'être la plus ouverte possible.

L'événement est créé officiellement en 1982 par Maurice Fleuret, directeur de la musique et de la danse, sur une idée de Jack Lang, alors ministre de la Culture. L'envie d'une fête populaire autour de la musique émane du constat que la musique, partie intégrante du quotidien de la plupart des Français, est sous-représentée et bien souvent réservée à une élite lors de concerts payants.

Depuis, son succès reste incontesté. Grâce à elle, des amateurs et professionnels peuvent se produire gratuitement le jour du solstice d'été, devant un public populaire. Des genres novateurs, "démodés" ou même "étranges" : tous sont acceptés lors de cette soirée qui se prolonge jusqu'au petit matin du 22 juin.

Originellement française, la manifestation s'étend rapidement à l'Europe, notamment grâce à une année européenne spécialement consacrée à la musique en 1985. Première capitale européenne de la culture la même année, Athènes est choisie pour inaugurer l'européanisation de l'évènement. En 1997, la charte de la "Fête européenne de la musique" est signée à Budapest par toutes les villes qui souhaitent y participer. Elle fixe des règles et des principes pour toutes les villes et les pays qui voudraient importer le concept. Cette même année est créée l'association internationale de la fête européenne de la musique, dont la mission principale est de supporter la mobilité des artistes ainsi que le partage des cultures et des techniques. Encore balbutiante dans certains pays européens, l'action des instituts français et des alliances françaises joue un rôle important dans sa diffusion.

Dans la plupart des pays européens qui fêtent la musique, on vous comprendra si vous parlez de la "fête de la musique", le label étant français. Cependant, il sera plus prudent de parler de "fest der Musik" en Allemagne,  de "Music day", "World Music Day" ou encore de "Make music day" (sur l'exemple de l'homophone "faites de la musique", lancé en 1982) au Royaume Uni, de "Dia international de la musica" en Espagne ou encore de "festa della Musica" en Italie.

 


La Charte de la fête européenne de la musique :

"Depuis 1995, les organismes publics et privés ici réunis sont coorganisateurs d’une Fête européenne de la Musique, chaque 21 juin, afin de témoigner, à travers un événement commun, de leur volonté de favoriser une meilleure connaissance des réalités artistiques actuelles de leurs pays, et de développer les échanges, dans le domaine musical, entre les pays de l’Union européenne et avec les pays de la Grande Europe.

Cet événement prend la forme de grandes manifestations locales dans chacun des pays ou dans chacune des collectivités partenaires, et a pour objet de favoriser les rencontres multilatérales entre musiciens européens. La Fête européenne de la Musique a pour vocation de renforcer la coopération européenne avec l’appui des partenaires concernés, de rendre visibles les collaborations entre les partenaires, et souhaite contribuer ainsi au développement d’une Europe culturelle.

Dans cet esprit, la Fête européenne de la Musique se fonde sur les principes suivants :

1/ La Fête européenne de la Musique se déroule chaque année, le 21 juin, jour du solstice d’été.

2/ La Fête européenne de la Musique est une célébration de la musique vivante destinée à mettre en valeur l’ampleur et la diversité des pratiques musicales, dans tous les genres de musique.

3/ La Fête européenne de la Musique est un appel à la participation spontanée et gratuite qui s’adresse aussi bien aux individus ou aux ensembles pratiquant le chant ou un instrument de musique qu’aux institutions musicales, afin de permettre tant aux pratiques amateurs qu’aux musiciens professionnels de s’exprimer.

4/ Tous les concerts sont gratuits pour le public.

5/ La Fête européenne de la Musique est majoritairement une manifestation de plein-air qui se déroule dans les rues, sur les places, dans les jardins publics, dans les cours, etc.

(…)

6/ La Fête européenne de la Musique est une journée exceptionnelle pour toutes les musiques et tous les publics. Les coorganisateurs s’engagent à promouvoir, dans ce cadre, la pratique musicale et la musique vivante, sans esprit ni but lucratif.

7/ Les coorganisateurs s’engagent à respecter l’esprit et les principes fondateurs de la Fête européenne de la Musique tels qu’énoncés dans cette charte."

Source : La fête de la musique