Derniers articles publiés

L'Europe et vous : oui à l'information, non à la pub sur les médicaments!

Actualité 26.11.2010

Chaque semaine, Toute l'Europe fait le point sur ce que l'Union européenne fait pour vous, pour vos droits, votre santé, votre vie quotidienne. Mercredi 24 novembre , les eurodéputés réunis en session plénière à Strasbourg ont adopté en première lecture deux rapports qui visent à interdire la publicité sur les médicaments soumis à prescription. L'objectif: faire en sorte que la meilleure information des patients ne soit pas utilisée à des fins commerciales. Par ailleurs, la Commission européenne a proposé la veille, mardi 23 novembre, la création d'un Corps volontaire européen d'aide humanitaire.

Plus d'information, mais pas de publicité sur les médicaments !

"De nos jours, il y a de nombreuses informations non vérifiées, non objectives voire fausses sur internet". C'est en partant de ce constat que le Suédois Christofer Fjellner (Parti populaire européen) a rédigé les deux rapports votés ce mercredi en session plénière par les eurodéputés et qui portent respectivement sur la publicité sur les médicaments et sur l'information des patients.

Les travaux du député suédois font suite à une proposition de la Commission européenne d'une directive de 2001 qui interdisait la publicité directe auprès du public pour les médicaments délivrés uniquement sur prescription médicale. Pour l'opposition, représentée notamment par Gilles Pargneaux (FR, S&D) contre-rapporteur pour les socialistes sur ces textes, "l’une des motivations de la Commission européenne, et en particulier de la DG entreprises, pour modifier la législation existante répondait aux intérêts commerciaux des firmes pharmaceutiques".

Par l'adoption de ces rapports, les eurodéputés ont donc affirmé que les sociétés pharmaceutiques doivent pouvoir fournir une information de base (tels que les caractéristiques du produit, l'étiquetage et la notice ainsi qu'une version accessible du rapport d'évaluation d'un médicament), mais également d'autres informations non-promotionnelles, par exemple sur les variations de prix ou d'emballage, mais seulement avec l'autorisation des autorités compétentes des États membres.

Cependant, en ce qui concerne la publicité sur les médicaments, ils estiment qu'elle devrait être interdite non seulement à la télévision et la radio, comme le propose la Commission, mais aussi dans les médias imprimés.

Ce vote intervenait en première lecture. Le texte amendé va donc être étudié par le Conseil de l'Union européenne et pourrait revenir en deuxième lecture à l'ordre du jour d'une prochaine session parlementaire.

 

Le volontariat européen au service de l'humanitaire ?

Le saviez-vous ?

25% des jeunes européens âgés de plus de 15 ans s'engagent dans le volontariat

Le 23 novembre dernier la Commission européenne a adopté une communication proposant l'établissement d'un Corps volontaire européen d’aide humanitaire.

Prévu par le traité de Lisbonne, ce nouveau mécanisme s'appuiera sur les programmes de volontariat existants et "permettra aux Européens d'exprimer l'attachement de l'Union à la solidarité et de travailler ensemble en tant que citoyens de l'UE. En apportant de l'aide aux personnes touchées par les catastrophes, nous pouvons contribuer à accroître la cohésion de la société européenne", explique Kristalina Georgieva, commissaire européenne chargée de la coopération internationale, de l’aide humanitaire et de la réaction aux crises.

La Commission a entamé la consultation des parties intéressées et lancera officiellement une consultation publique d'ici la fin de l'année. En 2011, année européenne du volontariat, quelques-unes des idées déjà identifiées seront expérimentées à l'aide d'actions pilotes. Une proposition législative est en projet pour l'année suivante.

 

Sources

Informations relatives aux médicaments sur ordonnance : des règles plus strictes - 24/11/10 - Parlement européen

La Commission propose de créer un corps volontaire européen d’aide humanitaire - 23/11/10 - Commission européenne