Derniers articles publiés

L'Europe et vous : miel, roaming, travail des jeunes, accès à l'eau, agriculture bio

Actualité 20.03.2014

Chaque semaine, Touteleurope.eu fait le point sur ce que l'Union européenne fait pour vous, pour vos droits, votre santé, votre vie quotidienne. Les grands thèmes de cette semaine portent sur la disparition annoncée des frais de "roaming", la protection du travail des jeunes, un meilleur accès à l'eau pour tous et un renforcement de la législation sur les produits issus de l'agriculture biologique.

Abeilles miel

Du miel au petit-déjeuner

A la croisée des objectifs d'amélioration des habitudes alimentaires et de la préservation de l'environnement, le miel est également un des sujets qui sera abordé lors du Conseil Agriculture et pêche de lundi 24 mars. Il est question de mettre en place une initiative européenne sur le miel au petit-déjeuner, en construisant sur la campagne d'éducation et de promotion slovène par laquelle il est distribué du miel aux enfants de maternelle et primaire pour leur petit-déjeuner. Ainsi, cette initiative a vocation à s'étendre à d'autres Etats membres de l'UE.

Téléphoner en toute liberté : la fin du "roaming" en Europe est-elle proche ?

Sera-t-il bientôt possible de communiquer sans surcoût avec son téléphone portable à travers l'Union européenne ? La commission du Parlement européen chargée de l'industrie, de la recherche et de l'énergie s'est en tout cas prononcée mardi sur la disparition du "roaming" – ces frais supplémentaires prélevés par les opérateurs téléphoniques lors d'un déplacement à l'étranger. Concrètement, les citoyens européens en déplacement dans un autre pays de l'UE pourront envoyer des SMS, appeler et naviguer sur internet depuis leur téléphone au même tarif que s'ils étaient dans leur pays de résidence. Cette mesure doit être mise en place dès le 15 décembre 2015, après que le Parlement européen dans son ensemble et le Conseil l'auront acceptée.

Protection des jeunes au travail

La candidate aux européennes Michèle Alliot-Marie s'insurgeait contre l'UE jeudi 13 mars : "On veut prendre une directive pour empêcher les enfants de grimper sur les escabeaux". Une réaction exagérée face à l'adoption d'un décret sur la protection du travail des mineurs par la France en octobre 2013, qui stipule que le travail en hauteur des jeunes est interdit si les mesures de sécurité sont insuffisantes.

La base de ce décret français est la directive européenne relative à la protection des jeunes au travail qui date de 1994. Ce texte insiste sur la protection et la sécurité des jeunes que l'employeur doit fournir. Mais, la mise en place de mesures spécifiques revient aux Etats membres seuls.

L'impact "Right2Water"

Amélioration de la qualité de l'eau, des infrastructures, de l'assainissement et meilleure information des citoyens européens : autant de changements que la Commission européenne souhaite mettre en place. Le crédit revient à l'initiative citoyenne européenne (ICE) "Right2Water" qui a été présentée à la Commission européenne. Parmi les mesures concrètes qui seraient proposées, on trouve :

  • La mise en place d'une évaluation comparative sur la qualité de l'eau
  • Instaurer un dialogue structuré sur la transparence dans le secteur de l'eau, etc.

Les objectifs sont également bien plus étendus géographiquement parlant puisque les revendications de l'ICE portent sur un accès universel à l'eau et à l'assainissement partout dans le monde.

Révision des règles de l'agriculture biologique

L'agriculture biologique est d'importance pour les citoyens européens. Selon les résultats de la consultation publique de la Commission européenne sur l'agriculture biologique, 71% des consommateurs européens ont confiance dans les produits biologiques et sont enclin à ce que les contrôles subis par les produits soient plus stricts.

Les règles pourraient ainsi changer. C'est ce que la Commission dévoilera mardi 25 mars avec une nouvelle proposition de législation. Avant cette date, le sujet sera également abordé lors du Conseil Agriculture et pêche de jeudi et vendredi.

Les mesures vont s'articuler autour de 3 objectifs que sont :

  • Le renforcement des règles de production pour maintenir la confiance des consommateurs ; 
  • L'uniformisation plus poussée des mêmes règles de production partout en Europe pour maintenir la confiance des producteurs, et
  • Supprimer les obstacles au développement de l'agriculture biologique dans l'UE.
  • En savoir plus