Derniers articles publiés

L'Europe et vous : la Commission lance la plus vaste consultation publique jamais organisée

Actualité 10.05.2012

Chaque semaine, Touteleurope.eu fait le point sur ce que l'Union européenne fait pour vous, pour vos droits, votre santé, votre vie quotidienne. Mais aussi sur les initiatives de citoyens européens ! Cette semaine, la Commission européenne lance la plus grande consultation de son histoire pour fixer les priorités concernant les droits des citoyens, enregistre la première initiative citoyenne et se félicite du nombre record d'étudiants Erasmus en 2010-2011.

Une consultation pour fixer les priorités des droits des citoyens

Depuis 2010 et le premier rapport sur la citoyenneté de l'Union, la Commission a cherché à renforcer les droits des victimes de la criminalité, à supprimer les lourdeurs administratives pour les personnes immatriculant leur véhicule dans un autre Etat membre, à renforcer le droit à un procès équitable, ou encore à interdire les frais supplémentaires de cartes de crédit pour les acheteurs en ligne. Pour aller plus loin, la Commission souhaite être informée des dysfonctionnements persistant dans l'exercice des droits des citoyens.

Dans le cadre de l'Année des citoyens en 2013 ; et à l'occasion de la Journée de l'Europe – le 9 mai – Viviane Reding, commissaire européenne à la Justice, aux Droits fondamentaux et à la Citoyenneté, a ainsi appelé les citoyens de l'Union à faire part de leurs priorités pour les prochaines années pour contribuer à dessiner l'avenir de l'Europe. Par cette consultation, qui s'étend sur exactement quatre mois – jusqu'au 9 septembre 2012 – les Européens auront la possibilité de s'exprimer sur "les obstacles rencontrés dans l'exercice des droits conférés par le statut de citoyen de l'Union, lors de voyages en Europe, dans le cadre de leur droit de vote et d'éligibilité ou encore à l'occasion d'achats en ligne". Et les conclusions de la consultation seront présentées dans un an, le 9 mai 2013.

"Vingt ans après avoir créé la citoyenneté européenne dans la petite ville frontalière de Maastricht, nous devons donner un nouveau souffle au projet européen, et nous devons le faire avec l'aide directe de nos citoyens", a déclaré Viviane Reding. "L’Union européenne existe grâce à ses citoyens et pour les servir. Les citoyens attendent de l’Europe des résultats concrets et c’est précisément ce que nous leur apportons en réduisant les frais d'itinérance, en améliorant les droits des victimes de la criminalité et en facilitant les achats en ligne pour les consommateurs. La contribution directe des citoyens nous aidera à poursuivre notre travail et à l’améliorer encore à l’avenir".

Enregistrement de la première initiative citoyenne européenne

Toujours à l'occasion de la journée de l'Europe du 9 mai, la Commission a enregistré la toute première initiative citoyenne européenne (ICE). Intitulée "Fraternité 2020 – Mobilité, Progrès, Europe", cette première ICE a été proposée par des Européens venant d'Autriche, de Belgique, d'Espagne, de Hongrie, d'Italie, du Luxembourg, et de Roumanie. Leur but est "d'améliorer les programmes d'échange de l'Union européenne, comme Erasmus ou le service volontaire européen, afin de contribuer à une Europe unie, fondée sur la solidarité entre les citoyens".

L'initiative citoyenne européenne: comment ça marche ? – Touteleurope.eu


Maroš Šefčovič, commissaire européen aux Relations interinstitutionnelles, a déclaré "se réjouir que les initiatives citoyennes européennes deviennent enfin réalité. Il s'agit d'une avancée majeure pour la démocratie participative en Europe. Le coup d'envoi est à présent donné pour voir quelle initiative sera la première à rassembler un million de signatures".

En effet, les organisateurs de cette ICE disposent désormais de douze mois pour réunir ce million de signatures, qui doivent provenir d'au moins sept Etats membres. S'ils y parviennent, la Commission européenne sera susceptible de proposer une législation en la matière.

Erasmus : les échanges étudiants augmentent de 8,5%

Vingt-cinq ans après sa création, Erasmus est le programme d'échange d'étudiants qui rencontre le plus de succès dans le monde. L'année universitaire 2010-2011 constitue même un nouveau record avec plus de 230 000 étudiants partis étudier ou se former à l'étranger. Au total, depuis 1987, 2,5 millions d'Européens ont étudié dans une université étrangère ou ont effectué un stage en entreprise. L'objectif de trois millions d'étudiants Erasmus pour l'année 2012-2013 sera d'ailleurs certainement atteint.

Cette année, l'Espagne, la France et l'Allemagne sont les trois pays hôtes les plus prisés. Les étudiants espagnols, français et allemands sont d'ailleurs les plus nombreux à profiter du programme en Europe. En pourcentage de la population étudiante nationale, c'est le Luxembourg qui en a envoyé le plus dans un autre Etat membre.

Selon Androulla Vassiliou, commissaire européenne chargée de l'Education, de la Culture, du Multilinguisme et de la Jeunesse, "le programme Erasmus, qui fête cette année son 25e anniversaire, est l’une des plus grandes réussites de l’Union européenne. Les chiffres sont éloquents, et ils seraient plus impressionnants encore si nos ressources nous permettaient de répondre à la demande. Les séjours d’études et les stages Erasmus permettent d’acquérir des compétences qui sont plus précieuses que jamais en ces temps difficiles".

En effet, dans la plupart des pays participants, la demande est supérieure au nombre de bourses disponibles. La somme versée mensuellement par Erasmus, pour couvrir une partie des coûts liés à l'installation à l'étranger et aux frais de voyage, s'élève en moyenne à 250 euros en 2010-2011. D'ici 2020, l'Union européenne a pour objectif de porter à 20% le nombre d'étudiants ayant effectué une partie de leur cursus dans un autre Etat membre.



En savoir plus

Droits des citoyens: la Commission européenne donne le coup d'envoi de la consultation publique la plus vaste jamais engagée et demande aux citoyens de fixer les priorités pour l’avenir – Commission européenne
Lancement de la première initiative citoyenne européenne lors de la journée de l’Europe – Commission européenne
Nouveau record pour Erasmus: les échanges d’étudiants augmentent de 8,5 % – Commission européenne