Derniers articles publiés

L'Europe et vous : L'Union européenne vous invite à manger … sain!

Actualité 09.04.2010

Chaque semaine, Touteleurope.fr fait le point sur ce que l'Union européenne fait pour vous, pour vos droits, votre santé, votre vie quotidienne. Cette semaine, 'L'Europe et vous' revient sur l'action des institutions européennes et de l'EFSA, l'Autorité européenne de sécurité des aliments, et vous explique comment elles agissent pour vous garantir un régime alimentaire de qualité.

 

L'EFSA veille sur les tables des européens par ses enquêtes ...

Votre bien être physique a un allié très fidèle en Europe : il s'appelle EFSA et c'est l'Autorité européenne de sécurité des aliments.


Organe scientifique institué en janvier 2002, l'EFSA s'est donnée pour but de garantir la sécurité des aliments à destination de l'homme et de l'animal.
Organe scientifique institué en janvier 2002 pour répondre de manière efficace à la diffusion de certaines pathologies engendrées par la consommation de produits alimentaires contaminés, l'EFSA s'est donnée pour but de garantir la sécurité des aliments à destination de l'homme et de l'animal.

 

Par des contrôles effectués récemment sur les  "aliments - médicaments", l'Autorité européenne se réaffirme championne des droits du consommateur. Elle tire en effet la sonnette d'alarme après avoir analysé 400 produits alimentaires censés présenter des vertus médicales … c’est du moins ce laissait à penser l'allégation alimentaire présente sur l'emballage ! En effet, l’enquête de l'EFSA a révélé que 80% des produits analysés ne possédaient en fait aucune des propriétés promises.

 

Pour paraphraser Shakespeare, il y a quelque chose de pourri dans le royaume alimentaire et votre agence européenne est bien décidée à aller jusqu'au bout ! 4185 allégations fonctionnelles génériques ont été envoyées à l’EFSA par la Commission européenne ; 1000 allégations ont été déjà analysées ; seulement 20% ont été évaluées positivement. .

 

Le message est clair : méfiez-vous des produits miraculeux et privilégiez un style de vie sain et équilibré !

 

... et les institutions européennes y travaillent aussi par leurs normes

Les institutions européennes, quant à elles, travaillent actuellement à un règlement concernant l’information du consommateur sur les denrées alimentaires.
Le 16 mars dernier, la Commission ENVI a approuvé le projet de rapport sur la proposition de règlement pour l’établissement de mesures favorisant un étiquetage clair et simplifié
Le 16 mars dernier, la Commission de l’environnement, de la santé publique et de la sécurité alimentaire du Parlement européen a approuvé le projet de rapport sur la proposition de règlement.

 

Priorité absolue : l’établissement de mesures favorisant un étiquetage clair et simplifié, devant figurer sur la face avant de l’emballage pour en garantir la visibilité.

 

Cependant, la Commission parlementaire a rejeté les amendements déposés par certains eurodéputés des groupes S&D, GUE , Verts/ALE  qui souhaiteraient apposer une étiquette de couleur (rouge, ambre ou verte) définissant les profils nutritionnels de chaque aliment sur la base de la quantité de graisses saturées, de sucres ou de sel qu'il contient.

 

La députée allemande Renate Sommer du PPE s’y est vigoureusement opposée sous prétexte qu’un système de feux de signalisation "risquerait d'induire les consommateurs en erreur, en les persuadant qu'il existe des produits alimentaires bons et [d'autres] mauvais", sans prendre en compte l'importance d'une alimentation saine et équilibrée. Le vote final sur la proposition aura lieu au mois de mai.  

 

Il y a une leçon à tirer de tout cela : les  instances européennes ont certes le devoir et le pouvoir d'approfondir les instruments visant à protéger le consommateur, mais il reste nécessaire que le consommateur lui-même continue à être très vigilant sur le contenu de son propre panier.

 

 



En savoir plus

Allégations nutritionnelles et de santé - EFSA
Le projet de rapport sur la proposition de règlement relative à l’information du consommateur sur les denrées alimentaires – Parlement européen