Derniers articles publiés

L'Europe et la politique de civilisation

Actualité 09.01.2008

Lors de la conférence de presse du mardi 8 janvier, Nicolas Sarkozy a donné à sa "politique de civilisation" une dimension européenne. Après avoir défini les objectifs de la Présidence française de l'Union européenne, qui débutera le 1er juillet 2008, il a indiqué qu'il souhaitait une Europe protectrice.


Contexte

Le Président de la République a tenu mardi 8 janvier sa première grande conférence de presse qui a remplacé les traditionnels vœux du chef d'Etat à la presse. Ce rendez-vous avec les journalistes a permis à Nicolas Sarkozy d'expliciter le concept politique de civilisation et de l'étendre à l'échelle européenne. La politique de civilisation, concept inventé par le sociologue Edgar Morin, est "la politique qui est nécessaire quand il faut reconstruire les repères, les normes, les règles, les critères".

Enjeux

L'Europe a "besoin de s’humaniser. Elle a besoin de se débureaucratiser. Elle a besoin de plus de politique et de moins de technocratie" a déclaré le chef d'Etat. "Elle a besoin d'une politique de civilisation", a-t-il poursuivi. "C’est le but que la France s’est fixé et qu’elle a contribué à atteindre en proposant et en faisant adopter le Traité simplifié".

Selon Nicolas Sarkozy, la Présidence française de l’UE, qui débutera le 1er juillet 2008, sera "une autre occasion pour la France de pousser une politique de civilisation". Evoqués brièvement, les objectifs qu'il s'est fixé pour cette présidence sont toutefois très ambitieux. "A la fin de la Présidence française, mon objectif est qu’elle ait avancé dans la voie d’une politique commune de l’immigration, d’une politique commune de la défense, d’une politique commune de l’énergie et d’une politique commune de l’environnement".

Le Président de la République est revenu sur sa perspective de la politique européenne d'immigration. Il estime que la politique de civilisation passerait également par une "politique d’immigration décidée ensemble et gérée ensemble" qui permettrait "la maîtrise en commun des flux migratoires par les pays d’accueil et les pays de départ" grâce à un système de quotas fixés en fonction des capacités d'accueil et d'intégration de chaque Etat membre.

Enfin, l'Union pour la Méditerranée devrait également contribuer à la politique de civilisation en étendant "les valeurs universelles de paix, de justice, de liberté, de dignité de la personne humaine et de diversité" à l'échelle mondiale.

Sources :

Intervention de M. le Président de la République lors de la conférence de presse au Palais de l'Elysée - Site de l'Elysée

En savoir plus :

Les priorités de la présidence française de l'UE - L'UE en action - Touteleurope.fr
Le traité de Lisbonne - Dossier d'actualité - Touteleurope.fr
L'Europe de l'énergie - L'UE en action - Touteleurope.fr
La politique européenne de l'environnement - L'UE en action - Touteleurope.fr