Derniers articles publiés

L'Europe en région : Mayotte

Synthèse 17.03.2020 Marie Guitton

Située dans l'ouest de l'Océan Indien, Mayotte est à la fois une région et un département français. Sa taille est comparable à l'île de Malte.

Découvrez ses spécificités et le rôle de l'Union européenne sur le territoire.

L'Europe en région : Mayotte

Avec 256 500 habitants en 2017, pour une superficie à peine supérieure à celle de Malte (374 km²), Mayotte est le département le plus densément peuplé de France en dehors de la région parisienne. Ce chapelet à l'ouest de l'Océan Indien, composé de deux îles principales et d'une trentaine d'îlots, est situé entre la côte du Mozambique et Madagascar. Il constitue la partie orientale de l'archipel des Comores.

Ses deux îles principales - Grande Terre et Petite Terre - se dressent dans l'un des plus vastes lagons coralliens du monde. Leur territoire volcanique érodé est cerclé de côtes très découpées, en partie par des baies entourées de mangroves.

Tandis que Grande Terre compte de nombreuses réserves forestières, les zones les plus urbanisées et peuplées, à majorité musulmane, se concentrent sur l'île de Petite Terre. La population est principalement établie dans les alentours de Mamoudzou, la capitale économique qui abrite la préfecture et le siège du conseil départemental, et de Dzaoudzi, le chef-lieu officiel du département.

En raison de la faiblesse du secteur marchand, peu porté par le tourisme encore confidentiel (environ 60 000 visiteurs annuels), c'est l'administration publique qui reste le premier pourvoyeur d'emplois à Mayotte. En 2018, seul un tiers des habitants de la région âgés de 15 à 64 ans exerce un emploi - un taux deux fois plus faible que dans l'Hexagone. Les jeunes, les natifs de l’étranger et les femmes sont les plus touchés par le chômage, qui concerne 35 % des actifs au 2e trimestre 2018 (contre environ 9 % en France métropolitaine et 7,3 % dans l'UE27).

La croissance de la population accentue la pression sur le marché du travail mahorais. Malgré le départ de nombreux jeunes natifs, la démographie de la région est portée par un taux de fécondité élevé (5 enfants par femme en moyenne, contre 1,9 en métropole) et une forte immigration, notamment clandestine (excédent migratoire de 1 100 personnes par an entre 2012 et 2017). Entre 2009 et 2018, 40 000 personnes supplémentaires sont ainsi arrivées sur le marché de l'emploi mahorais, les trois quarts étant nés à l’étranger, pour la plupart aux Comores.

Aujourd'hui, la moitié des habitants de la région a moins de 18 ans, les trois quarts des personnes sorties du système scolaire n'ont pas de diplôme, et près de la moitié de la population de Mayotte ne possède pas la nationalité française.

La croissance démographique de Mayotte pose également un important défi en terme de logement. En 2017, quatre ménages sur dix vivaient dans une habitation en tôle, en bois, en végétal ou en terre, et trois sur dix n’avaient pas l’eau courante.

Alors que les prix à la consommation y sont plus élevés qu'en France métropolitaine, Mayotte est la troisième région la plus pauvre de l'Union européenne (PIB par habitant mesuré en standard de pouvoir d'achat). Le taux de pauvreté y était de 84 % en 2011, selon les derniers chiffres disponibles de l'Insee.

Depuis 2014, Mayotte est l'une des neuf régions ultrapériphériques de l'Union européenne. Elle bénéficie de 279 millions d'euros de fonds européens pour la période 2014-2020, dont près de la moitié proviennent du FEDER, le Fonds européen de développement régional, qui finance de multiples projets liés à l'alimentation en eau, au traitement des déchets, à la sécurisation de l'aéroport ou encore à la construction d'un nouvel hôpital. L'autre moitié provient essentiellement du FSE (Fonds social européen) et du FEADER (Fonds européen agricole pour le développement rural), qui soutiennent notamment la formation, l'emploi et l'agriculture.

Carte d'identité - Mayotte

Capitale administrative (de facto) : Mamoudzou (71 437 habitants en 2017)

Président de la collectivité : Soibahadine Ibrahim Ramadani (Les Républicains)

Superficie : 374 km²

Population : 256 518 habitants (2017)

PIB par habitant (SPA) : 10 300 euros (2017), largement inférieur à la moyenne européenne (30 000), comparable à la région Nord-centre (Severen tsentralen) de Bulgarie.

Principaux secteurs d'activité : administration publique, commerce de détail, agriculture et industrie agroalimentaire, construction, transport.

Financements européens : 279 millions d'euros (2014-2020)

Contacts utiles :

 

La commune de Sada, à l'ouest de Grande Terre, abrite la plus grande mosquée de la région - Crédits : Marie Sophie Bock Digne / Flickr CC BY-NC-ND 2.0

La commune de Sada, à l'ouest de Grande Terre, abrite la plus grande mosquée de la région - Crédits : Marie Sophie Bock Digne / Flickr CC BY-NC-ND 2.0

 

Ma région agit pour moi

Politique régionale européenne : mode d'emploi

 

L'Europe en région