Derniers articles publiés

[L'Europe en région] En Saône-et-Loire, la rénovation d'une cantine scolaire soutenue par l'Union européenne

Actualité 08.04.2020 Agnès Faure

Les fonds européens ont permis de financer la rénovation du restaurant scolaire de l’école St-Denis, situé dans le village médiéval de Bourbon-Lancy, en Saône-et-Loire. Et d'améliorer ainsi le quotidien des élèves comme celui des employés de la cantine.

Financée par l’Union européenne, la nouvelle cantine scolaire de l’école Saint-Denis, à Bourbon-Lancy, a ouvert ses portes en septembre 2017 – Crédits : Ville de Bourbon-Lancy

En septembre 2017, le nouveau restaurant scolaire de l’école St-Denis a ouvert ses portes après un an de travaux. Une rénovation nécessaire, tant il était vétuste et ne respectait plus les normes de sécurité. "Le bâtiment, trop vieux, était devenu dangereux", rapporte le Journal de Saône et Loire qui explique que "la cantine avait dû être déplacée" dans des préfabriqués durant toute la période du chantier. Outre sa dangerosité, les anciens locaux étaient très mal isolés, ce qui provoquait un surcoût énergétique important. Pour y remédier, la commune a notamment fait appel aux financements européens. Avec ce projet, "l’objectif est d’avoir un bâtiment avec un niveau de performance thermique élevé", peut-on lire sur le site internet de l’Europe s’engage en Bourgogne Franche-Comté. Pleinement opérationnelle depuis la rentrée scolaire 2017, la nouvelle cantine scolaire accueille désormais 140 enfants dans des conditions de sécurité optimisées.

Aides européennes

Le projet a pu bénéficier d’une subvention européenne de plus de 160 000 euros, soit plus de 35% du montant total des travaux (450 000 euros). Accordée dans le cadre du Fonds européen agricole pour le développement rural (FEADER), cette enveloppe a permis de reconstruire une cantine scolaire plus sécurisée pour les enfants tout en étant moins énergivore. En conformité avec le programme de développement rural Bourgogne 2014-2020, le projet répond ainsi parfaitement à l’objectif de la région d’"accompagner la transition énergétique des territoires ruraux par l’incitation à la rénovation énergétique du patrimoine bâti". Les travaux, qui ont commencé en novembre 2016, ont été réalisés par des entreprises locales.

L’accès aux financements européens a par ailleurs permis de revoir les ambitions du projet "à la hausse", indique France 3. L’argent mis à disposition a ainsi pu être utilisé pour l'installation de jeux en extérieur mais a également permis de reconduire le concept de "self ludique" déjà instauré dans l'ancienne cantine. Un aménagement qui permet aux enfants de gagner en autonomie tout en étant conseillés sur les différents menus. Résultat : un restaurant plus adapté aux besoins des écoliers, accompagnés par les services de restauration de la ville. Pour la députée-maire Edith Gueugneau, ce soutien de l’Union européenne est essentiel pour le développement local et ces aides très importantes pour des communes comme Bourbon-Lancy. A travers le FEADER et en lien avec la région Bourgogne-Franche-Comté, l'Union européenne "s’attache à apporter des aides aux territoires ruraux", se félicite la maire.