Derniers articles publiés

L'Europe de la recherche

Synthèse 20.03.2014

La recherche et l'innovation sont au coeur des politiques élaborées par l'Union européenne pour stimuler la croissance, l'emploi et l'investissement en Europe. Les avancées dans ce secteur facilitent la vie des citoyens en améliorant les services de santé, les transports et la sécurité. Des satellites de télécommunication aux lanceurs Ariane, les réalisations scientifiques européennes placent l'Union européenne en pointe dans le domaine de la recherche.

Chercheuse

Chercheuse - Crédits : istock

Définition

Le Programme-Cadre pour la Recherche et le Développement économique (PCRD) ou en abrégé FP (du sigle anglais Framework Programme) est le programme de financement de l’Union européenne dont l’objectif est de soutenir la recherche. Depuis 1984, l’Union européenne met en œuvre et finance sa politique de recherche et d’innovation au moyen de programmes-cadres pluriannuels. Sept programmes-cadres (du 1er au 7e PCRD) ont été mis en œuvre entre 1984 et 2013. Horizon 2020, le programme de recherche et d’innovation de l’UE en cours, a été lancé en 2014. Il s’inscrit dans l’effort visant à susciter un renouveau de la croissance et de l’emploi en Europe.

L'Europe par rapport au reste du monde

L'Union européenne est confrontée à une concurrence mondiale croissante en matière de recherche et de production technologique. Selon le tableau de bord européen de l'innovation 2017, l’Australie, les Etats-Unis, le Canada, la Corée du Sud et le Japon dépassent l’UE en matière d’innovation. Cette dernière réduit les écarts de résultats avec les Etats-Unis et le Canada mais la différence avec la Corée du Sud et le Japon se creuse (par rapport à 2010). L’Union reste encore très en avance par rapport à l’Inde, le Brésil, la Russie et l’Afrique du Sud.

La situation en Europe

Champions de l'innovation, la Suède, l’Allemagne, le Danemark, la Finlande, les Pays-Bas et le Royaume-Uni figurent en haut du classement européen. Classée 11e, la France fait partie des innovateurs notables. Sa performance par rapport à la moyenne de l'UE s'est accrue de 2,8% entre 2010 et 2016. Viennent ensuite la catégorie des innovateurs modérés (ex : Italie, Espagne) et celle des innovateurs modestes (exemple : Roumanie et Bulgarie).

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Cet article contient une infographie, pour l'afficher vous devez installer le logiciel gratuit Adobe Flash Player en cliquant sur le lien ci-dessous.

Get Adobe Flash player

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Historique

A l'origine, les traités communautaires n'avaient pas prévu de véritable politique commune en matière de recherche et développement (R&D) et d'innovation. Cependant, face à la concurrence des Etats-Unis et du Japon, l'Union européenne a pris conscience de la nécessité de coopérer dans ce domaine afin de mettre en commun les savoir-faire de ses Etats membres et de favoriser la créativité. Les compétences nationales restent néanmoins essentielles en la matière. Depuis les années 1980, l'Union européenne élabore une politique commune en matière de recherche. La création de la coopération dans le domaine de la recherche scientifique et technique (COST) et des programmes comme ESPRIT et EUREKA ont favorisé l'émergence d'une véritable démarche commune.

L'Acte unique européen dote l'UE de compétences pour agir dans le domaine de la recherche en 1986 même si chaque État membre de l’UE dispose de ses propres politiques de recherche et mécanismes de financement. Cependant, il faut attendre 1999 et le traité d'Amsterdam pour que la politique de la recherche soit inscrite parmi ses objectifs.

Qu'est-ce que le Conseil européen de la recherche ?

Le Conseil européen en 2000 marque une nouvelle étape et jette les bases d’un véritable Espace européen de la recherche. Au fil des Programme-Cadre pour la Recherche et le Développement économique (PCRD), l'Union intensifie ses efforts dans la R&D. La recherche devient bénéficiaire en volume du 3e budget communautaire, derrière la politique de cohésion et la politique agricole commune.

L'Espace européen de recherche est mis en œuvre concrètement avec le 6e PCRD (2002-2006). Dans le contexte de crise économique et financière qui domine depuis 2008, les objectifs fixés en en 2002 lors du Conseil européen de Barcelone ne sont pas atteints. Ils sont réitérés dans la stratégie Europe 2020 qui remplace la stratégie de Lisbonne en 2010. Horizon 2020 devient le 8e PCRD. Le champ du programme est étendu pour la première fois à l'innovation.

Le système d'observation de la Terre Copernicus et le système de navigation Galileo sont les programmes clés de l’Union européenne en matière de politique spatiale européenne. Destiné à la navigation par satellite et à des services géo-localisés, Galileo sera compatible avec les GPS américains et russes.

La France constitue l’un des grands partenaires de l’Europe de la recherche et de l’innovation. Très engagés en faveur du concept  "Espace Européen de la Recherche" (EER), les acteurs français de la recherche sont ainsi impliqués dans la très grande majorité des initiatives européennes.

Vol Ariane 5 transportant quatre satellites de Galileo - Crédits : Agence spatiale européenne

Débats et perspectives

En janvier 2014, l'UE a lancé son nouveau programme de recherche septennal, Horizon 2020. Une enveloppe de près de 80 milliards d'euros sera disponible d'ici à 2020, en plus des investissements privés et publics des pays membres que ce financement de l'UE attirera. Depuis le 15 décembre 2016, Galileo est entré en fonction avec 18 satellites en orbite à 23 000 km autour de la terre. D’ici à 2020, il devrait en compter une trentaine. Extrêmement précis, ce système permet de développer une série de nouvelles utilisations potentiellement génératrices d'activités économiques et d'emploi.