Derniers articles publiés

L'enseignement secondaire

Carte et comparatif 10.08.2017

Priorité de la stratégie Europe 2020, l'éducation est une des préoccupations majeures de l'UE. En 2016, 77% des Européens avaient achevé des études secondaires. Les chiffres restent néanmoins très disparates d'un pays à l'autre.

Pour consulter cette infographie, vous devez installer le logiciel gratuit Adobe Flash Player en cliquant sur le lien ci-dessous.

Get Adobe Flash player

Dans la majorité des pays de l'UE, l'enseignement obligatoire dure environ dix ans. Il se poursuit au moins jusqu'à l'âge de 15 ou 16 ans. La fin de l'enseignement obligatoire correspond souvent avec l'entrée dans le secondaire. Une fois dans ce cycle, des filières de formation variables sont établies dans tous les pays. Les appellations sont très diverses, mais il est possible de distinguer deux catégories : la filière générale qui prépare les élèves aux études supérieures et la filière professionnelle qui prépare plutôt à la vie active.

En 2016, 77% des personnes âgées de 25 à 64 ans avaient achevé des études supérieures, contre 76,5% en 2016 et 75,9% en 2015. Une personne ayant un diplôme de ce niveau est considérée comme ayant les qualifications minimales pour être dans la vie économique et sociale [Eurostat].

C'est en Lituanie que la part de la population ayant achevé le niveau secondaire est la plus importante avec 94,6%. L'écart avec les derniers du classement est conséquent. En effet, à Malte et au Portugal, moins de la moitié de la population a atteint ce niveau d'éducation (45,2% à Malte et 46,9 au Portugal).

La France est légèrement au-dessus de la moyenne européenne avec 78,1%. Globalement, les pays du centre et du nord de l'UE ont une part plus importante de la population qui a terminé le cycle secondaire.

Améliorer la performance de l’UE en matière d’éducation est l'une des priorités de la stratégie Europe 2020, adoptée par le Conseil européen en juin 2010. Les objectifs en matière d'éducation sont l’augmentation de la proportion des personnes ayant achevé des études supérieures et la réduction du nombre de jeunes quittant prématurément l'éducation et la formation.