Derniers articles publiés

L'élargissement à la Bulgarie et à la Roumanie : une décision politique?

Actualité 05.10.2006


Les critères d'adhésion: un outil politique ? Le cas de la Roumanie et de la Bulgarie, par Ivo Sokatchev
Fondation pour l'innovation politique - Analyse - 03/10/06)
(en téléchargement libre)

Pour Ivo Sokatchev, chargé de recherche à la Fondation pour l'innovation politique, en se prononçant le 26 septembre en faveur de l'adhésion de la Bulgarie et de la Roumanie, la Commission "a tranché une question délicate" en prenant en compte des considérations politiques cruciales plutôt qu'en s'en tenant au strict respect des critères d'adhésion.

La Bulgarie et la Roumanie vont entrer dans l'Union européenne au 1er janvier 2007 alors que ces Etats ne remplissent pas tous les critères d'adhésion fixés par l'UE à Copenhague en 1993. Du fait de problèmes persistants dans certains domaines, tels que la justice, la sécurité alimentaire ou la corruption, la Commission a assorti son accord de conditions strictes et des mesures de surveillance

Ivo Sokatchev l'affirme, un report de l'adhésion aurait été "contre-productif" et aurait même risqué de "mettre fin aux réformes" entreprises dans les deux pays adhérents. Du point de vue de la Bulgarie et de la Roumanie et des pays candidats en général, un nouveau report de l'adhésion serait vécu comme une "humiliation". L'auteur souligne en effet que le "consensus social qui sous-tend le processus d'adhésion" pourrait être rompu.

La décision de la Commission répond selon l'auteur à un souci de pragmatisme: "ces pays auraient de bien meilleures chances de mener à bien les réformes à l'intérieur de l'Union qu'à l'extérieure". Une entrée immédiate au sein de l'Union européenne, maintenant un "forte pression" sur les élites dirigeantes, avec des mesures d'accompagnement strictes constitue aux yeux de l'auteur, "le levier pour rompre définitivement avec le régime et les habitudes d'un pouvoir autocratique et corrompu".

Si l'hostilité des opinions publiques européennes est un obstacle à cet élargissement, Ivo Sokatchev appelle les responsables politiques à faire œuvre de pédagogie sur les mécanismes d'adhésion, qui témoignent du "sérieux avec lequel ce dossier est traité".

Le climat actuel et la "forte ligne de fracture" qui s'est installée dans l'Union entre ceux qui veulent mettre fin au processus d'élargissement, et ceux qui défendent l'application rigoureuse des critères d'adhésion ont pour effet, selon l'auteur, de "décrédibiliser définitivement le processus d'élargissement auprès des citoyens".

Dossier sur l'élargissement