Derniers articles publiés

Jukka Takala : "La politique de santé et la sécurité au travail constitue l'une des politiques sociales les plus importantes de l'UE"

Actualité 17.10.2006

Jukka Takala est Directeur de l'Agence européenne pour la santé et la sécurité au travail. Touteleurope.fr l'a interrogé sur les missions de cette agence et sur la semaine européenne de la santé et la sécurité au travail qui va se dérouler du 23 au 27 octobre prochain.

 

 

Quelles sont les principales missions de l'Agence européenne pour la santé et la sécurité au travail ?

La politique de santé et la sécurité au travail constitue l'une des politiques sociales les plus importantes de l'UE. C'est aussi celle qui représente le plus grand défi.

En effet, toutes les cinq secondes, un travailleur est victime d'un accident du travail dans l'UE et toutes les deux heures, un travailleur meurt d'un accident sur son lieu de travail.

Les ressources et l'expertise nécessaires pour aborder les problèmes de sécurité et de santé au travail (SST) dépassent celles dont dispose un seul Etat membre. C’est pourquoi, en 1996, l'Agence européenne pour la sécurité et la santé au travail a été créée : afin de recueillir, analyser et promouvoir les informations relatives à la SST.

L'Agence a pour mission de rendre les lieux de travail en Europe plus sûrs, plus sains et plus productifs, et d'encourager, notamment, une culture de la prévention efficace.

Dans ce cadre, un des rôles clé de l'Agence est d'assurer un haut niveau d'information sur les risques professionnels et de fournir des conseils et des exemples de bonnes pratiques.

La campagne "Débute en sécurité" va se terminer prochainement. Pouvez-vous nous en dire un peu plus à son propos ?

La campagne "Débute en sécurité" repose sur le constat d'une réalité statistique, et malheureusement souvent tragique : à travers l'Europe, les jeunes de 18 à 24 ans courent un risque d'être blessés sur leur lieu de travail supérieur au moins de 50 % à celui des travailleurs expérimentés. Chaque année, plus de 700 000 jeunes sont gravement blessés au travail.

L'objectif de cette campagne est de sensibiliser les jeunes et les entreprises aux questions de santé et de sécurité au travail.

Toute l'information sur la campagne "Débute en sécurité" ainsi que toutes les publications et liens utiles sont disponibles sur le site de l'agence.

La Semaine européenne de la sécurité et de la santé au travail, qui clôture cette campagne, se déroule du 23 au 27 octobre 2006. Quelles actions concrètes auront lieu durant cette semaine ?

Dans le cadre de la Semaine européenne de la sécurité et la santé au travail, de nombreuses opérations de sensibilisation vont avoir lieu dans plus de 30 pays. Des milliers d’événements coordonnés par le réseau de points nationaux de l'Agence seront organisés dans les pays européens. L'objectif est de mettre en pratique les messages clés de la campagne dans toutes les entreprises et organisations, aussi bien grandes que petites, publiques que privées.
Il s'agira par exemple de formations sur le lieu de travail, de séminaires sur l'évaluation des risques.

Des établissements, des classes, voire des élèves à titre individuel, vont participer à des concours d'affiches et des quiz. De multiples actions pédagogiques auront lieu, telles que des visites d’entreprises implantées à proximité des écoles pour sensibiliser les jeunes aux questions de santé et de sécurité.

De son côté, l'Agence organise comme chaque année le prix européen des bonnes pratiques dans le domaine de la sécurité et la santé au travail. Le prix 2006 récompensera les entreprises et organisations, y compris les établissements d'enseignement et organismes de formation, qui ont contribué, de manière éminente et innovante, à faire en sorte que les jeunes entrent en toute sécurité dans le monde du travail ainsi qu'à encourager la sensibilisation aux risques et la prévention de ces derniers dans les entreprises, les écoles et les collèges.

Cette année, l'Agence organise également un concours vidéo "Débute en sécurité... jeune réalisateur européen de l'année". Le concours est accessible aux établissements scolaires ainsi qu'aux jeunes n'ayant pas atteint l'âge de 19 ans au 30 septembre 2006 et consiste en la réalisation d'une vidéo avec un scénario de son choix.


Propos recueillis le 17/10/06