Derniers articles publiés

Jo Leinen : "La crise doit être l'opportunité de remettre le développement durable au coeur du projet européen"

Actualité 21.12.2011

Jeudi 15 décembre, à l'occasion de la session plénière du Parlement européen, l'eurodéputé allemand Jo Leinen (S&D), président de la commission Environnement et santé publique, inaugurait à l'ENA le cycle 2012 "La protection de l'environnement et l'Union européenne" par un petit-déjeuner sur le thème "Europe 2020 : Quelle stratégie de l'UE pour un développement durable ?". A cette occasion, Toute l'Europe l'a rencontré. L'occasion de revenir sur son rapport relatif aux comptes économiques européens de l’environnement et sur le sommet de Durban auquel il a participé.

Voir la vidéo 

 

Jeudi 15 décembre dès huit heures du matin étaient réunis dans l'enceinte de la prestigieuse école d'administration, à Strasbourg, auditeurs de l'ENA et professionnels pour écouter, puis interroger, l'Allemand Jo Leinen (S&D), eurodéputé président de la commission Environnement et Santé publique au Parlement européen, et ancien ministre de l'Environnement.

Les petits déjeuners européens de l'ENA

Dans le cadre des formations à l'Europe qu'elle propose chaque année, l'Ecole nationale d'administration donne à ces auditeurs un accès privilégié aux députés européens à l'occasion des sessions plénières à Strasbourg. En inauguration du Cycle 2012 :  "La protection de l'environnement et l'Union européenne", le dernier "petit déjeuner européen" de l'année a eu lieu dans les locaux de l'ENA à Strasbourg le 15 décembre sur la thématique "Europe 2020 : Quelle stratégie de l'UE pour un développement durable ?"

En savoir plus

Tout juste rentré d'Afrique du Sud où il représentait le Parlement européen lors du Sommet de Durban sur le changement climatique (COP 17), il inaugurait le nouveau cycle de conférences de l'ENA qui sera consacré en 2012 aux questions environnementales et de développement durable. Un sujet "sans aucun doute au coeur du XXIe siècle", pour Jo Leinen. "L'Europe a une responsabilité spéciale en la matière, et cela était très clair à Durban : c'est en Europe qu'a débuté l'industrialisation, et nous sommes les plus avancés en matière de développement durable, les Etats-Unis ayant perdu huit ans avec l'administration Bush, et le président Obama n'ayant pas beaucoup avancé. Nous devons donc être les pionniers dans la conception du développement durable !", a expliqué l'eurodéputé.

Mais pour le président de la commission Environnement, il est également clair que l'Union européenne reconnaît cette responsabilité. Après l'échec de la Stratégie de Lisbonne (2000- 2010), elle fait du développement durable le fil rouge de sa Stratégie UE 2020 avec une croissance inclusive socialement, intelligente économiquement, et durable écologiquement.

Mais Jo Leinen souligne également que la décade a déjà commencé et que la nouvelle période de programmation, avec la réforme des grandes politiques européennes (PAC, pêche, fonds structurels, transports), doit être l'occasion de remettre le développement durable au coeur du projet européen. Il faut donc être plus ambitieux. Le député a également rappelé qu'en juin prochain le monde fêtera les 20 ans du Sommet de la Terre à Rio. Une date qui ne doit pas rester que symbolique. "En octobre est né le 7 milliardième être humain. Comme Ban Ki-Moon, le secrétaire général de l'ONU, je lui souhaite bonne chance !" s'est inquiété M. Leinen.

Les défis de l'Union sont multiples, explique-t-il : les déchets d'abord. Chaque année sont produits en Europe 12 millions de tonnes de déchets électroniques (DVD etc.). La Commission européenne travaille sur un texte qui interdira que ces déchets soient enfouis en Asie ou en Afrique, et qui permettra donc de mieux les gérer.

L'efficacité énergétique ensuite. Une directive européenne est en cours de discussion, et Jo Leinen a indiqué qu'il souhaitait que les négociations aboutissent sous présidence danoise. Il a ainsi précisé que 20% des fonds structurels accordés aux Etats pourraient être réservés aux actions de lutte contre le réchauffement climatique.

Les transports encore : sur ce sujet la Commission européenne a présenté un Livre blanc sur le futur espace unique de transport en Europe, discuté lors de la dernière session plénière de l'année à Strasbourg. 

Enfin, l'ancien ministre de l'Environnement en Allemagne a réitéré son soutien aux énergies renouvelables, qui selon lui ont fait leurs preuves dans son pays. Sur la question du financement, le socialiste a proposé le recours aux eurobonds, souhaités plus largement par son groupe au Parlement pour sortir de la crise. 

Il est bien entendu revenu pour les auditeurs sur son "rapport sur la proposition de règlement du Parlement européen et du Conseil relatif aux comptes économiques européens de l’environnement" voté en 2010 et qui propose que les données environnementales soient comptabilisés au même titre que les indicateurs économiques dans l'évaluation de la situation de l'Union, et de ses Etats membres (voir interview vidéo).

En savoir plus

Ecole nationale d'administration (ENA)

Revue Etudes européennes - ENA

Site Internet de Jo Leinen