Derniers articles publiés

Itinérance téléphonique internationale (roaming)

Actualité 09.11.2006
© Communauté européenne, 2006

Ce sondage Eurobaromètre vise à connaître l'utilisation que font les Européens de leur téléphone mobile au cours de leurs déplacements à l'étranger. Ses principales conclusions sont en faveur d'une action de l'Union européenne dans le sens d'une baisse des tarifs sur les communications vers et depuis l'étranger.

Les Européens réticents à utiliser leur téléphone lors de déplacements à l'étranger

Huit Européens sur dix (79 %) possèdent un téléphone mobile. Plus de la moitié d'entre eux (53 %) utilisent leur téléphone au cours de leurs déplacements à l'étranger. La quasi-totalité de ces utilisateurs opte alors pour l'itinérance internationale : un opérateur hôte prend en charge les communications et en répercute les coûts auprès de l'opérateur téléphonique national.

Les utilisateurs interrogés sont seulement 24 % à déclarer se servir de leur téléphone autant à l'étranger que chez eux. Raison principale invoquée par 81 % de cette catégorie d'utilisateurs pour justifier cette restriction : le prix des services d'itinérance internationale. La question suivante, qui mesure plus précisément l'impact du coût sur l'utilisation, confirme cette perception : 60 % des Européens déclarent que le prix des appels lors des déplacements à l'étranger est plus élevé, voire excessif ; 59 % affirment qu'ils utiliseraient davantage leur mobile si les prix étaient moins élevés. Les ressortissants de pays d'Europe centrale et orientale sont les premiers à déplorer le niveau des tarifs.

Les sondés favorables à une intervention de l'UE

Le sondage révèle qu'en réalité la plupart des sondés n'ont pas d'idée claire sur les prix pratiqués en itinérance par leur opérateur. Dans tous les pays de l'UE, seule une minorité de sondés déclare connaître les tarifs de l'itinérance internationale (29 % en moyenne). 42 % d'entre eux n'ont en revanche aucune idée du prix des communications reçues et émises depuis l'étranger.

70 % des sondés répondent par l'affirmative à la question suivante : "L'UE devrait s'assurer que les prix pour émettre et recevoir des appels sur des téléphones mobiles lors de déplacements dans d'autres pays de l'UE ne soient pas beaucoup plus élevés que chez vous".

Ces chiffres confortent initiatives récentes de la Commission européenne dans le domaine de la téléphonie mobile : la mise en octobre 2005 d'un site Internet permettant aux consommateurs d'obtenir des informations sur l'itinérance et de comparer les prix entre les opérateurs dans l'Union européenne ; la présentation en juillet 2006 d'une proposition de règlement visant à plafonner le coût d'utilisation des téléphones portables lors de déplacements dans l'UE.

Itinérance téléphonique internationale (roaming) (pdf)

L'Eurobaromètre spécial n°269 fait partie de la vague 66.1 et a été réalisé entre septembre et octobre 2006 par TNS Opinion & Social auprès de 24.565 personnes dans les 25 États membres.
Il couvre la population de 15 ans et plus - ayant la nationalité d'un des pays membres de l'Union européenne - et résidant dans un des pays membres de l’Union européenne.