Derniers articles publiés

Hier, nous étions tous Berlinois

Actualité 10.11.2009

A anniversaire exceptionnel, événements exceptionnels. C'est en tout cas ce que semblent s'être dit la plupart des Etats membres de l'Union européenne qui, en célébrant la chute du Mur de Berlin, célébraient aussi hier la réunification de l'Europe. Un anniversaire tout à fait particulier pour l'Allemagne, bien sur, mais également pour les pays de l'Est, désormais membres de l'Union, mais satellites de l'URSS il y a encore vingt ans. Petit tour d'Europe des festivités organisées pour l'occasion.

A Berlin, le mur est à nouveau tombé



Infographie, images d'archives, chiffres-clés, témoignages et analyses d'experts, chronologie de l'histoire du Mur ... retrouver dès à présent notre dossier spécial entièrement dédié à l'événement.

Voir le dossier spécialAngela Merkel l'avait promis : l'émotion serait au rendez-vous pour ce 20e anniversaire de la chute du Mur de Berlin.

Et l'émotion était bien là, palpable même dans la voix de la chancelière allemande lorsqu'elle s'est adressé à l'ancien dirigeant russe, Mikhaïl Gorbatchev : "Vous avez laissé faire les choses courageusement et c'était plus que ce que nous avions escompté. Merci de tout coeur."

 

Celle que les Allemands surnomment "Angie", et qui a grandi en ex-RDA, n'a pas manqué de rappeler l'importance du 9 novembre 1989 pour l'Europe toute entière.

 

"Ce n'est pas un jour de fête seulement pour l'Allemagne, mais pour toute l'Europe et pour toutes les personnes qui ont plus de liberté", a-t-elle lancé en franchissant le pont de la Bornholmer Strasse, l'un des premiers postes-frontières ouverts en 1989.

 

Porte de BrandebourgLe point d'orgue de cette célébration avait lieu hier soir à la porte de Brandebourg. 100 000 personnes se sont amassés aux abords de la porte, bravant le froid et la pluie, pour voir des pans de mur peints s'effondrer tels les uns après les autres, tels des dominos.

 

Pour cette "seconde" chute du Mur, c'est Lech Walesa, l'ancien dirigeant du syndicat polonais Solidarnosc, qui a eu l'honneur de pousser le premier bloc. Etaient présents également de nombreux dirigeants, dont Nicolas Sarkozy et, via une vidéo, le président américain Barack Obama.

Paris a célébré l'amitié franco-allemande

place de la concorde"Un cadeau de la France à l'Allemagne", voilà comment le secrétaire d'Etat aux affaires européennes, Pierre Lellouche, ordonnateur du show organisé hier place de la Concorde,  et diffusé en direct en Allemagne, a présenté l'événement parisien.

 

La France a en effet souhaité mettre les petits plats dans les grands pour commémorer cet anniversaire exceptionnel. A 19 heures pile, des images de la porte de Brandebourg apparaissait sur une immense toile, accompagnée de l'hymne de l'Europe,"L'hymne à la joie" de Beethoven.

Puis vingt-sept violoncellistes européens ont joué sur des stèles symbolisant des fragments du Mur. Un événement qui semble avoir ému les Allemands présents. La cérémonie était présidée par François Fillon, Nicolas Sarkozy était à Berlin à ce moment-là.

27 Etats membres, presqu'autant de façon de fêter le 9 novembre

Si l'Allemagne a logiquement été la plus ambitieuse pour cette célébration de la chute du Mur, de nombreux Etats membres ont également fêté cet anniversaire.

 

Ainsi place du Luxembourg, à Bruxelles, une reproduction du poste de contrôle du "Checkpoint Charlie" a été installée à cette occasion. Il restera en place jusqu’au 29 novembre. Ce check point a incarné durant des années la division de Berlin en secteurs occidentaux et soviétique.

En Pologne, des étudiants ont érigé un mur et l’ont peint. Une oeuvre éphémère pour un travail de mémoire indispensable selon les jeunes Polonais. Les étudiants polonais ont ensuite détruit leur mur de 8 mètres de longueur et de 3 mètres 60 de hauteur, non sans joie.

 

Enfin la célébration de la chute du Mur était plus que symbolique sur l‘île de Chypre, et notamment à Nicosie, capitale encore divisée aujourd’hui. Des enfants brandissant des ballons aux couleurs de l’Europe sont venus fêter la chute du mur de Berlin dans la rue Ledra, un puissant symbole de la partition de l‘île.

 

En savoir plus

 

Dossier spécial 20ème anniversaire de la chute du Mur de Berlin

Marc : "A Berlin, une atmosphère festive et internationale"