Derniers articles publiés

Hérodote explore les frontières de l'Europe

Actualité 06.03.2006

La revue de géographie et de géopolitique Hérodote consacre son numéro du troisième trimestre 2005 à la question des frontières de l’Europe.


Dans son introduction générale, Yves Lacoste (fondateur et directeur d’Hérodote) note que "les arguments géopolitiques ne manquent pas" pour expliquer la crise de l’idée européenne révélée par le référendum sur le projet de Constitution européenne. Par ce vote, l’opinion française "a manifesté au fond sa mauvaise humeur de se trouver devant le fait accompli d’une Europe, non plus à quinze mais à vingt-cinq Etats européens et bientôt à trente". A ce titre, la question de l’adhésion de la Turquie "a été une des grands raisons du succès du non".

Face aux craintes suscitées par la perspective d’un nouvel élargissement, la question des frontières ultimes de l’Union ne manquera pas de se poser dans les années à venir. L’Europe doit-elle, à terme, accueillir les pays frontaliers de la Turquie comme la Géorgie et l’Arménie ? Que dire de la Russie, qui est "indiscutablement de culture européenne" ? Et pourquoi pas Israël, dont on peut se demander s’il ne s’agit pas d’un "morceau d’Europe au Proche-Orient" ?
Ces perspectives sont pour l’instant lointaines. Yves Lacoste estime en effet qu’il "va sans doute falloir attendre longtemps, peut-être plusieurs décennies, pour que l’UE s’élargisse de nouveau". Mais, ajoute-t-il, "cela peut aller bien plus vite si une grande menace islamiste se dressait brusquement sur sa face sud (…) et si les Européens prenaient conscience qu’ils seront sans doute désormais seuls à devoir y faire face".

Les articles qui suivent s’intéressent tour à tour à la Turquie, à l’Ukraine, à la Russie, et à Israël, analysant les rapports entre ces pays et une construction européenne qui les touche de près ou de loin. A noter également, des réflexions sur deux organisations européennes en pleine mutation : le Conseil de l’Europe "organisation paneuropéenne en pleine crise identitaire" et la "nouvelle" OTAN "qui s’étend désormais aux confins eurasiatiques".


Hérodote n°118, La Découverte, 2005