Derniers articles publiés

Haïti : l'UE envoie 150 hommes et promet 430 millions d'euros

Actualité 18.01.2010

Réunis en Conseil extraordinaire ce matin, les 27 ministres des Affaires étrangères ont décidé d'envoyer 150 hommes pour épauler la force de police haïtienne. Près de 430 millions d'euros vont également être octroyés à l'aide humanitaire en Haïti, sur le court comme le long terme.

Aide d'urgence et reconstruction

Depuis le séisme qui a frappé, mardi 12 janvier, Port-au-Prince et plusieurs villes alentour, la communauté internationale, Etats-Unis en tête, s'active pour aider la population et l'Etat haïtiens.

 

5 experts de l'Office d'aide humanitaire de la Commission européenne (ECHO) ainsi qu'une équipe de la protection civile de l'Union européenne (pour aider à financer le transport des équipes et équipements d'urgence en Haïti) sont présents à Port-au-Prince depuis la semaine dernière.
Suite à l'appel d'urgence des Nations unies de vendredi, l'Union européenne a quant à elle décidé, lors du Conseil extraordinaire de lundi matin, d'octroyer près de 430 millions d'euros d'aide humanitaire et d'envoyer 150 gendarmes (la France en souhaitait 1000) pour évaluer les besoins les plus urgents et assurer, conjointement avec la police haïtienne et les autres forces présentes (dont la Mission des Nations unies), la sécurité sur place.

Le manque d'eau et de vivres, le retard de l'aide causé par des problèmes de logistique, ou encore la faiblesse de l'Etat haïtien sont d'importants facteurs d'instabilité : des pillages et affrontements violents ont déjà eu lieu dans la capitale haïtienne, faisant plusieurs morts.

 

Sur cette somme (dont le montant fluctue encore), 92 millions seront mis à disposition par les Vingt-sept Etats pour l'aide à court terme. Comme le montre le comparatif ci-dessous, les deux plus gros contributeurs européens sont le Royaume-Uni (25 millions) et la France (20 millions).

 

 

 

 



30 millions supplémentaires seront alloués par la Commission européenne. Plus de 100 millions d'euros devraient être tirés du budget de l'UE pour l'aide d'urgence non humanitaire, et 200 millions d'euros pour la reconstruction du pays sur le long terme. Les Etats-Unis ont quant à eux débloqué plusieurs centaines de millions de dollars.

 

Vers un dispositif européen de protection civile ?

Les Pays-Bas ont envoyé un avion en Haïti pour rapatrier des enfants haïtiens en cours d'adoption. Des manifestations devant le Ministère des affaires étrangères ont eu lieu à Paris pour réclamer une action similaire de la part de la France. Comme l'a plaidé à nouveau le ministre belge Charles Michel lors de la réunion des 27, l'Union européenne pourrait, pour parer aux futures crises humanitaires, mettre en place un dispositif européen de protection civile inspiré du "B-Fast" belge : un centre permanent de coordination humanitaire disposerait alors d'infrastructures pour stocker du matériel humanitaire et des outils de transport que les Etats membres mettraient à disposition.

 

Le prochain Conseil des ministres des affaires étrangères de l'Union se tiendra le 25 janvier, date à laquelle le Canada doit également organiser une réunion à Montréal pour préparer une conférence internationale sur la reconstruction en Haïti, qui aura lieu au printemps. Le Commissaire au Développement et à l'Aide humanitaire, Karel de Gucht, se rendra dans la zone du séisme cette semaine.

 

 

Sources

 

Conclusions du Conseil sur le tremblement de terre en Haïti - Conseil de l'UE

 

 

En savoir plus

 

Haïti : l'Europe accorde une aide de 3 millions d'euros (14/01/10) - Touteleurope.fr

 

Office d'aide humanitaire de la Commission européenne (ECHO)